La bourse ferme dans 4 h 25 min
  • CAC 40

    6 651,33
    -14,93 (-0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 138,91
    -19,23 (-0,46 %)
     
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 793,50
    +18,70 (+1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    31 858,08
    -1 351,76 (-4,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    940,79
    -29,08 (-3,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,72
    -0,32 (-0,45 %)
     
  • DAX

    15 645,28
    -82,39 (-0,52 %)
     
  • FTSE 100

    7 092,48
    -60,95 (-0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3901
    -0,0023 (-0,16 %)
     

1.041 plans de sauvegarde de l'emploi (PSE) depuis le début de la crise du Covid-19

·1 min de lecture

La crise du Covid-19 a fait souffrir le marché de l'emploi tricolore. En cumul, entre le 1er mars 2020 et le 24 mai dernier, 1.041 procédures de plans de sauvegarde de l'emploi (PSE) ont été initiées avec 112.669 ruptures de contrats de travail envisagées, rapporte la direction des statistiques (Dares) dans son ultime édition du tableau de bord sur la situation du marché du travail durant la crise sanitaire. Depuis le seul début de l'année, 33.900 ruptures de contrats de travail ont été envisagées dans le cadre de PSE, "soit près de trois fois plus que sur la même période en 2020", indique la Dares.

Depuis mars 2020, les ruptures envisagées concernent dans près de la moitié des cas des entreprises de 1.000 salariés ou plus, et dans un cas sur quatre des entreprises de moins de 250 salariés. Le secteur de l'industrie manufacturière concentre 30% des ruptures, suivi par celui du commerce et de la réparation automobile (18%), puis par celui du transport et de l'entreposage (14%). Toujours depuis début mars 2020, environ 8.400 procédures de licenciement collectif pour motif économique (hors PSE) ont été notifiées, ajoute la Dares. Ces procédures concernent dans plus de neuf cas sur dix des licenciements de moins de 10 salariés. Les secteurs les plus concernés sont le commerce et la réparation d'automobile (19%), l'industrie manufacturière (18%), la construction (15%) et l'hébergement-restauration (12%).

>> A lire aussi - Emploi : le plan social d’Airbus est un coup dur pour Nantes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dette de la France : gare à une hausse des taux d’intérêt, alerte Moscovici
Scor : un fonds activiste refuse la présidence de Denis Kessler, dénonce une gouvernance "défaillante et opaque"
Center Parcs Europe voit son chiffre d'affaires baisser de 70 % mais les réservations progressent
Lidl va améliorer son Monsieur Cuisine Connect pour la fin de l'année
Marseille : la Ville va racheter un ancien McDonald's

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles