Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 679,58
    +446,91 (+0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 386,51
    +55,61 (+4,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Île-de-France : le tout premier RER Nouvelle Génération a effectué son premier voyage

Kévin Comte / Capital

Le Réseau Express Régional (RER) d'Île-de-France est sur le point de recevoir une importante mise à jour. La plus grande commande de matériel roulant jamais passée par IDFM (Île-de-France Mobilités), l'autorité organisatrice des transports franciliens, se profile enfin, rapporte Les Échos, le 13 novembre 2023. Cette commande, d'une valeur potentielle de 3,75 milliards d'euros, concerne 255 nouvelles rames de RER. Cependant, en raison des besoins croissants en transport régional, IDFM envisage maintenant d'élargir la commande à Alstom pour atteindre environ 280 rames. Cette décision devrait être prise en 2024.

Ce lundi 13 novembre, Valérie Pécresse, présidente d'IDFM, a célébré l'inauguration de la première rame de la nouvelle génération de RER. Ces véhicules ont commencé leurs essais sans passagers au mois de février de l'année précédente, mais ils accusent un retard considérable de plus de deux ans par rapport à la date prévue pour leur mise en service commercial. Ces nouvelles rames ont été conçues sur mesure pour les lignes E et D du réseau SNCF Transilien. Elles sont capables de transporter jusqu'à 1 860 passagers en configuration rame double et sur deux niveaux, grâce à la réduction du nombre de places assises dans les trains.

Le projet de rames RER NG, également surnommées «boa», a débuté en 2017 lorsque l'autorité organisatrice, qui portait alors le nom de Stif, a passé commande à un consortium composé d'Alstom (70 % du travail) et de Bombardier (30 %). Cette commande a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les droits au chômage risquent de baisser, les tarifs des péages vont augmenter… Le Flash éco du jour
Marlène Schiappa a déjà trouvé un poste pour se reconvertir
Les start-up françaises sont confiantes dans leurs capacités à surfer sur la vague de l’IA
Taxe de séjour : le bras de fer entre l'île d’Oléron et Airbnb finit une nouvelle fois devant la justice
Le gendarme avait changé la date de naissance de sa fille pour payer moins d'impôts