Publicité
La bourse ferme dans 7 h 41 min
  • CAC 40

    7 927,42
    -117,69 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 912,94
    -71,54 (-1,44 %)
     
  • Dow Jones

    37 735,11
    -248,13 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,0618
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    2 388,30
    +5,30 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 732,72
    -2 845,14 (-4,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,68
    +0,27 (+0,32 %)
     
  • DAX

    17 775,78
    -250,80 (-1,39 %)
     
  • FTSE 100

    7 856,85
    -108,68 (-1,36 %)
     
  • Nasdaq

    15 885,02
    -290,08 (-1,79 %)
     
  • S&P 500

    5 061,82
    -61,59 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    38 471,20
    -761,60 (-1,94 %)
     
  • HANG SENG

    16 238,04
    -362,42 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2437
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Île-de-France : la pharmacie centrale cambriolée, 2 millions d’euros de médicaments dérobés

Pixabay

Le trafic de médicaments attire de plus en plus les criminels en raison de son caractère lucratif. Preuve en est, un cambriolage hors norme qui s'est produit il y a trois mois au siège de l'Agence générale des équipements et produits de santé à Nanterre (Hauts-de-Seine), plus connue comme étant la pharmacie centrale de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP). Une palette entière de Keytruda, un médicament anticancéreux utilisé pour l'immunothérapie, y a été dérobée, rapporte Le Parisien ce mardi 27 février. Le préjudice est estimé à près de 2 millions d'euros. Les médicaments anticancéreux, coûtant jusqu'à 5 000 euros l'injection, sont très prisés du fait de leur forte demande et donc de la valeur qu'elle induit. Le trafic de ces médicaments a augmenté ces dernières années, notamment en raison du développement de la téléconsultation. Les criminels se font souvent passer pour des proches des patients pour mettre la main sur ces traitements onéreux.

La lutte contre ce trafic implique l'adoption de mesures telles que la future e-prescription pour contrer les vols en pharmacie. Cependant, la demande persiste, et ces médicaments peuvent être écoulés à l'étranger, particulièrement dans des pays où l'accès à de tels traitements est limité. Ce vol massif soulève des préoccupations quant à la sécurité des approvisionnements en médicaments et à la nécessité de renforcer les mesures de prévention. «Le risque, c’est que les groupes criminels tentent de s’approvisionner en médicaments (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Paris 2024 : les plans de sécurisation des Jeux olympiques ont été volés dans un train !
En visite en France, l’émir du Qatar sort le gros chèque pour investir dans notre économie
Des factures qui explosent : Engie pointé du doigt pour son manque de transparence
Allergies aux pollens : la carte des départements les plus touchés
Coach de football professionnel, ce métier qui met les nerfs à rude épreuve