Publicité
La bourse ferme dans 1 h 31 min
  • CAC 40

    8 044,27
    +20,53 (+0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 976,57
    +9,89 (+0,20 %)
     
  • Dow Jones

    38 252,37
    -206,71 (-0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0645
    -0,0086 (-0,80 %)
     
  • Gold future

    2 420,70
    +48,00 (+2,02 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 720,64
    -447,80 (-0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,26
    +2,24 (+2,63 %)
     
  • DAX

    18 019,38
    +64,90 (+0,36 %)
     
  • FTSE 100

    8 029,89
    +106,09 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 332,40
    -109,79 (-0,67 %)
     
  • S&P 500

    5 168,87
    -30,19 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2456
    -0,0099 (-0,79 %)
     

Une île française touchée par une épidémie de dengue

L’île antillaise n’avait pas vu autant de cas de dengue depuis plus de 10 ans. Chaque semaine, environ 100 cas y sont confirmés depuis fin juillet (source 1). Le nombre de cas cliniquement évocateurs est presque cinq fois plus important. Depuis le début de l’année, 583 cas ont été confirmés et 136 passages aux urgences ont été recensés. Heureusement, seuls 5 cas graves ont été observés, et aucun décès n’est à déplorer. Face à ces chiffres en forte hausse, la Martinique a été placée en phase épidémique le 17 août.

Quelle prévention contre la dengue ?

S’il n’y a pas de moyen de prévention spécifique de la dengue, le combat contre cette arbovirose (comme le Chikungunya, la fièvre jaune ou le Zika), consiste à lutter contre le moustique Aedes Aegypti, l’espèce qui transmet la maladie sur l’île. Chacun doit ainsi mettre en place les bons gestes : se débarrasser des eaux stagnantes, se protéger avec des vêtements longs ou encore des répulsifs.

Lire la suite