La bourse ferme dans 3 h 9 min

Pour éviter tout piratage, mettez vite à jour Chrome !

Fabrice Auclert, Journaliste

64 % dans le monde, et 57 % en France : c’est la part de marché de Chrome, et forcément, comme tout bon logiciel populaire, le numéro 1 des navigateurs est la cible des pirates. Surtout lorsqu’il intègre trois failles…

C’est ce qu’a découvert Google le 18 février dernier : trois vulnérabilités, dont une de type zero-day, qui était déjà exploitée par des pirates. L’éditeur de Chrome n’a pas donné plus de détails sur l’exploitation en cours de la faille, ni si des utilisateurs avaient été touchés. En revanche, on sait qu’elle était liée à V8, le composant de Chrome chargé du traitement du code JavaScript. Un bug entre la demande d’une application et son exécution dans le navigateur, et c’est une brèche pour un pirate pour exécuter du code à distance.

En cliquant sur À propos de Chrome, vérifiez que vous possédez bien la version 80. © Futura

Windows, Mac et Linux concernés

C’est la 3e faille de ce type en un an, et les deux autres sont aussi considérées comme dangereuses puisque Google leur applique le statut « élevé ». L’une concerne la mémoire cache intégrée (Integer overflow in ICU) et la personne qui l’a découverte a empoché une belle récompense de 5.000 dollars. L’autre porte sur l’accès à la mémoire (Out of bounds memory access in streams).

Une semaine après leur découverte, Google vient donc de mettre en ligne une mise à jour. Il s’agit de la version 80.0.3987.1xx, et elle est disponible pour Windows, Mac, Linux, mais elle ne concerne pas Chrome OS, iOS et Android. Il est vivement conseillé de l’installer. Si vous avez réglé les mises à jour automatiques, ce sera effectué au prochain redémarrage du navigateur. Si non, il faut cliquer sur Aide, puis sur À propos de Google Chrome. La mise à jour se lance alors, et il faut ensuite cliquer sur Relancer pour que ce soit effectif.

> Lire la suite sur Futura