La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,18
    -276,11 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2164
    +0,0019 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    29 391,26
    -767,75 (-2,55 %)
     
  • BTC-EUR

    26 513,21
    +126,22 (+0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,21
    +3,88 (+0,60 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

Évaluer ce qui importe le plus : une nouvelle façon d’analyser le risque climatique des émetteurs souverains

·4 min de lecture

41 % de la population mondiale et 57 % des activités économiques pourraient être exposées aux inondations d'ici 2040 et plus d'un tiers des terres agricoles d'aujourd'hui seront soumises à un stress hydrique élevé

La filiale de Moody's, Four Twenty Seven, a publié aujourd’hui un rapport analysant l’exposition future de la population mondiale, de l’économie et de l’agriculture à un ensemble de risques climatiques, explorant à la fois les tendances mondiales et les données par pays. Mettant à profit les nouvelles analyses développées par Four Twenty Seven, le rapport évalue l'exposition aux inondations, au stress thermique, aux ouragans et aux typhons, à la montée des eaux, aux incendies de forêt et au stress hydrique et se base sur le seul ensemble de données connu au monde correspondant à l'exposition des populations aux risques climatiques physiques selon les régions, au PIB par habitant à parité de pouvoir d'achat (PPA) et aux superficies agricoles dans chaque pays.

« Ce nouvel ensemble de données fournit une vue détaillée de l’exposition des principales populations et des économies à travers le monde. Il est essentiel pour les investisseurs et les établissements de crédit de comprendre cette exposition afin d’évaluer le risque climatique, mais également afin de pouvoir orienter les flux financiers là où ils sont nécessaires, c’est-à-dire vers l'adaptation et la résilience », déclare Émilie Mazzacurati directrice mondiale de Moody’s Climate Solutions chez Moody’s ESG Solutions Group, et fondatrice et PDG de Four Twenty Seven.

Les conclusions d’Évaluer ce qui importe le plus : une nouvelle façon d’analyser le risque climatique des émetteurs souverains décrivent que tout cela ne sera pas sans conséquences importantes pour la santé humaine, la sécurité alimentaire et la productivité économique.

Les principales conclusions incluent :

  • D'ici 2040, le nombre d’individus exposés à des inondations dévastatrices devrait passer de 2,2 milliards à 3,6 milliards, ou de 28 % à 41 % de la population mondiale, et représenter globalement 78 billions de dollars, équivalant à un pourcentage du PIB mondial actuel exposé aux inondations d’environ 57 %.

  • Plus de 25 % de la population mondiale en 2040 pourrait résider dans des régions où la fréquence et l’intensité des journées chaudes dépassent de loin les données historiques records locales, entraînant des conséquences négatives pour la santé humaine, la productivité du travail et l'agriculture. Dans certaines régions d'Amérique latine, 80 à 100 % de l'activité agricole sera exposée en 2040 à un stress thermique accru dû au changement climatique.

  • D'ici 2040, plus d'un tiers de la superficie agricole actuelle sera soumis à un stress hydrique élevé. En Afrique, plus de 125 millions d’individus et plus de 35 millions d'hectares de terres agricoles seront exposés à un stress hydrique accru, menaçant la sécurité alimentaire locale.

  • D'ici 2040, près d'un tiers de la population mondiale pourrait vivre dans des zones où les conditions météorologiques et la présence de combustibles végétaux permettraient aux incendies de se propager s'ils étaient allumés.

  • Plus de la moitié de la population des petites îles en développement est exposée soit aux ouragans et aux typhons, soit aux inondations côtières amplifiées par la montée des eaux. Rien qu’aux États-Unis et en Chine, la part du PIB (PPA) exposé aux ouragans et aux typhons s’élève à plus de 10 billions de dollars.

Une copie complète du rapport est disponible ici.

L'ensemble des données liées aux émetteurs souverains sont disponibles sur demande auprès de Moody's ESG Solutions.

À PROPOS DE MOODY’S ESG SOLUTIONS

Moody’s ESG Solutions Group est une unité opérationnelle de Moody’s Corporation créée pour répondre à la demande mondiale croissante de perspectives sur le climat et d’informations sur les critères ESG. Elle collabore avec Four Twenty Seven, un éditeur et fournisseur leader de données, de renseignements commerciaux et d’analyses en matière de risques climatiques et environnementaux physiques. Le groupe fait appel aux données et à l’expertise de Moody’s en matière de critères ESG, de risques climatiques et de finance durable et aligne son travail sur celui de Moody’s Investors Service (MIS) et de Moody’s Analytics (MA) pour proposer une gamme complète et intégrée de solutions ESG axées sur les risques climatiques, notamment des scores ESG, des analyses, des notations de durabilité, ainsi que des services de certification/d’évaluation de finance durable.

Pour de plus amples informations, visitez la plateforme ESG & Climate Risk hub de Moody’s.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201203005915/fr/

Contacts

MOODY’S ESG SOLUTIONS
Lisa Stanton
DG-responsable Ventes mondiales/ESG
+1 415 874 6000
Lisa.Stanton@moodys.com

RELATIONS AVEC LES MÉDIAS
Julian Knapp
Communication de Moody’s ESG
+44 207 772 1967
Julian.Knapp@moodys.com

Natalie Ambrosio Preudhomme
Four Twenty Seven
+1 707 338 7508
nambrosio@427mt.com

moodys.com/esg
@MoodysESG
linkedin.com/company/moodys-corporation