La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 908,78
    -82,74 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,2083
    -0,0072 (-0,59 %)
     
  • Gold future

    1 828,80
    -22,60 (-1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    29 044,07
    -2 096,83 (-6,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    672,71
    -62,43 (-8,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,24
    -1,33 (-2,48 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    13 082,51
    -30,13 (-0,23 %)
     
  • S&P 500

    3 781,78
    -13,76 (-0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3585
    -0,0106 (-0,77 %)
     

Événement : Jupiter et Saturne seront au plus près l'une de l'autre depuis 400 ans le 21 décembre

Xavier Demeersman, Journaliste
·2 min de lecture

Depuis cet été, les deux plus grosses planètes du Système solaire, Jupiter et Saturne, règnent en « maître du ciel » sur le crépuscule et une partie de la nuit, à proximité l’une de l’autre, du point de vue de la Terre. En cet automne qui s’achève, les deux géantes continuent de rôder le soir, au-dessus du sud-ouest. D’ailleurs, vous avez sans doute déjà croisé leur regard, ou plutôt leur éclat.

Pour le solstice de décembre, les deux planètes nous réservent un grand moment d’observation céleste : un rapprochement visuel exceptionnel. Ce qui s’appelle une conjonction géocentrique. Et cette année, on peut parler d’une « grande conjonction planétaire » puisque les protagonistes ne seront séparés que de 0,1° — un cinquième du diamètre de la Pleine Lune —, ce qui n’était pas arrivé, du point de vue, toujours, du « plancher des vaches », depuis… 1623 ! Alors, si vous les manquer, mais ce serait étonnant, vous ne les reverrez plus ainsi blotties l’une contre l’autre avant 2080.

Position de Jupiter et Saturne, le 30 novembre vers 17 h 30, au-dessus de l'horizon sud, sud-ouest. Au cours des prochaines semaines les deux planètes vont se rapprocher davantage et se déplacer vers la frontière invisible (marquée ici par les lignes bleues) entre les constellations du zodiaque du Sagittaire et du Capricorne. © SkySafari
Position de Jupiter et Saturne, le 30 novembre vers 17 h 30, au-dessus de l'horizon sud, sud-ouest. Au cours des prochaines semaines les deux planètes vont se rapprocher davantage et se déplacer vers la frontière invisible (marquée ici par les lignes bleues) entre les constellations du zodiaque du Sagittaire et du Capricorne. © SkySafari

Un rendez-vous qui n’a lieu que tous les 20 ans

Ce beau rendez-vous céleste est donc à ne pas manquer dans les lueurs du crépuscule, au-dessus de l’horizon sud-ouest, le 21 décembre. Le Soleil, qui sera alors entré dans la « maison » du zodiaque du Sagittaire depuis le 18 décembre (eh oui, l’astre solaire n’est pas dans le Capricorne le 21 décembre) n’est plus très loin de ces deux mondes, du point de vue de la Terre. Par conséquent, les deux planètes ne sont pas visibles longtemps le soir et courent vite se coucher. Cela a l’avantage que l’on peut admirer la scène et la photographier après le départ du Soleil sans être obligé de veiller tard.

Séparation entre...
Séparation entre...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura