Publicité
La bourse ferme dans 7 h 36 min
  • CAC 40

    7 610,56
    +40,36 (+0,53 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 915,58
    +30,13 (+0,62 %)
     
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0730
    -0,0018 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    2 355,20
    +8,30 (+0,35 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 334,76
    +430,68 (+0,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 370,05
    -12,62 (-0,91 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,54
    -0,03 (-0,04 %)
     
  • DAX

    18 187,46
    +119,55 (+0,66 %)
     
  • FTSE 100

    8 226,54
    +21,43 (+0,26 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 633,02
    +62,26 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    18 319,77
    -110,62 (-0,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,2710
    -0,0012 (-0,09 %)
     

Comment étudier à l’étranger sans passer par Erasmus ?

Photo epicantus/Pixabay/CC

Laetitia Breitenbach est étudiante en droit à Francfort. Elle a passé un semestre à Varsovie, en Pologne, en s’organisant seule et explique, dans les pages de la Frankfurter Allgemeine Zeitung, comment faire. Ses conseils, qui s’adressent initialement aux étudiants en droit comme elle, s’appliquent tout aussi bien aux autres disciplines.

On peut avoir besoin de s’organiser indépendamment parce qu’on n’a pas été accepté dans le programme Erasmus ou parce que l’université qu’on convoite n’est pas partenaire de son établissement. Quoi qu’il en soit, c’est tout à fait faisable. Et il ne faut pas se laisser intimider par le vocabulaire :

‘Freemover’, étudiant en visite, étudiant à l’étranger – de nombreux termes apparaissent sur les sites Internet des universités étrangères. Mais quelle est la différence ? La réponse est triviale : il n’y en a pas.”

Quand partir ?

Il existe cependant de meilleures périodes que d’autres pour partir : mieux vaut éviter le tout début du cursus, généralement consacré au choix des options et à la préparation de l’examen intermédiaire. Laetitia Breitenbach conseille de viser la période allant du cinquième au septième semestre (soit la troisième année et le début de la quatrième) ou la toute fin du cursus. Il est en effet à ce moment plus facile d’estimer les crédits manquants pour obtenir le diplôme et d’aller les chercher à l’étranger. Sachez qu’une note de 2,0 équivaut à 10 crédits ECTS (système européen de transfert et d’accumulation de crédits).

Quelle université choisir ?

“Si vous organisez vous-même un semestre à l’étranger, vous pouvez décider librement quelle université vous convient. Il n’y a que quelques restrictions : un semestre à l’étranger planifié de manière indépendante ne peut pas être effectué dans une université partenaire Erasmus de l’université d’origine.” Il faut donc se renseigner établissement par établissement car chacun a ses propres critères d’admission. Il faudra de toute façon présenter un dossier avec lettre de motivation, CV et relevé de notes.

PUBLICITÉ

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :