La bourse ferme dans 1 h 20 min
  • CAC 40

    6 662,77
    +24,31 (+0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 168,51
    +10,00 (+0,24 %)
     
  • Dow Jones

    35 012,62
    +214,62 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1707
    -0,0011 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    1 756,80
    +5,10 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    37 252,16
    +56,55 (+0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 085,56
    -15,96 (-1,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,66
    +1,68 (+2,27 %)
     
  • DAX

    15 587,89
    +56,14 (+0,36 %)
     
  • FTSE 100

    7 066,05
    +14,57 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 924,24
    -123,46 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 448,43
    -7,05 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    30 240,06
    -8,75 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    24 208,78
    +16,62 (+0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3717
    +0,0036 (+0,27 %)
     

Les étudiants ont de plus en plus de mal à financer leurs études

·1 min de lecture

La crise sanitaire a non seulement miné le moral des étudiants, mais elle les a aussi frappé au portefeuille. Face à cette situation, certaines grandes écoles ont décidé de faire un geste. L’ESCP a supprimé les frais de scolarité pour les étudiants boursiers des échelons 4 à 7. L’ESSCA les a aussi modulés pour les boursiers. Les universités ont maintenu stables leurs frais de scolarité, ainsi que plusieurs grandes écoles de commerce : l’Essec, Skema, ou l’ISC, selon les chiffres compilés par l’Etudiant. L’ESCP les a même baissés de 1%, à 15.910 euros par an.

Mais la majorité des grandes écoles de commerce ont malgré tout augmenté leurs frais de scolarité à la rentrée 2020, comme HEC (+5%, à 16.640 euros), EM Lyon (+8%, à 15.900 euros), Audencia (+3%, à 14.581 euros), Neoma (+8%, à 13.500 euros) ou l’IESEG (+5%, à 11.480 euros). Il y a un mois, un appel a aussi été lancé -mais en vain- pour supprimer les avances de frais de 800 euros. Cette somme est exigée par les grandes écoles de commerce pour “garder” une place pour un étudiant qui a réussi le concours, mais elle n’est pas remboursée si l’étudiant se désiste ensuite...

Cette tendance à la hausse ne date pas d’hier : l’un dans l’autre, les frais de scolarité des grandes écoles de commerce ont quasiment doublé depuis 2009. Mais le problème est que la crise a frappé les revenus et les perspectives d’emploi des étudiants, y compris ceux réalisant les études les plus prestigieuses. La dernière enquête de la Conférence des grandes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Entreprendre : "comme un musicien de jazz, un startupeur doit savoir improviser"
Comment agir face à un abus de majorité ?
Revalorisations en vue pour les médecins libéraux
Mails, réseaux sociaux : votre employeur peut-il les contrôler ?
Un licenciement faute de pass sanitaire valide reste possible... en théorie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles