La bourse ferme dans 5 h 24 min
  • CAC 40

    6 654,79
    -15,06 (-0,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 165,18
    -1,65 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1632
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 778,80
    +8,30 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    55 047,69
    +1 118,91 (+2,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 483,44
    +20,08 (+1,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,24
    -0,72 (-0,87 %)
     
  • DAX

    15 525,13
    +9,30 (+0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 213,08
    -4,45 (-0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0033 (-0,24 %)
     

Un étudiant en fauteuil roulant attaque la SNCF après avoir dû s'uriner dessus dans un train

·1 min de lecture

Le jeune homme de 30 ans ne peut pas accéder aux toilettes lors de ses voyages et attaque la société ferroviaire pour "discriminations".

A chaque fois qu'il prend le train, il vit son voyage comme un enfer. Pour cette raison, Kévin Fermine, un étudiant de 30 ans, atteint d'un handicap qui l'oblige à circuler en fauteuil roulant, attaque la SNCF. Et c'est après tous ces voyages vécus dans des conditions "inhumaines", selon ses dires, qu'il dénonce la "discrimination" qu'il vit. En 2018, en voulant obliger la SNCF à faciliter l'accès aux personnes en situation de handicap, Kévin avait été débouté par la justice, rapportait France Bleu, mais l'affaire avait été renvoyée devant la Cour d'appel de Bordeaux. 

L'audience se tenait ce vendredi 8 octobre selon nos confrères, et le jeune homme a rappelé une nouvelle fois combien il était compliqué pour lui de prendre le train parce qu'il voyageait dans des conditions "indignes". Soulignant qu'il est toujours placé à côté des bagages, au milieu d'une allée, il avoue aussi que les gens doivent "l'enjamber" et a le sentiment d'être "un obstacle". "Quand on ne peut pas accéder aux toilettes sur un trajet de plus de cinq heures, et être obligé de s'uriner dessus, c'est dégradant pour l'être humain", tance-t-il. 

>> A lire aussi - Abandon des petites lignes, retards colossaux… l’UFC-Que Choisir étrille le réseau de la SNCF

"Pas d'obligations légales"

Un sentiment partagé par son avocat pour qui le voyage d'une personne en handicap, "c'est la croix et la bannière". Outre l'accès au bar du train, ce sont bien les toilettes qui posent problème : "Aucun fauteuil roulant, tel qu'ils existent dans le commerce, (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - SNCF : que deviennent les objets oubliés dans le train ?

Ils tapissent leur camionnette de liasses de billets et tentent de passer la frontière espagnole
Taxation des multinationales : 136 pays se mettent d'accord pour un taux fixe, annonce l'OCDE
Brexit : la France menace de "réduire" les livraisons d’électricité à Jersey
"Il faut tout simplement interdire la vente d’animaux sur Internet", exhorte le président de la SPA
Vaccin Covid-19 : la vaccination des enfants en question

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles