La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 435,13
    -405,14 (-1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Une étoile déchirée par un trou noir géant détectée par des astronomes

Le télescope ayant permis d'observer ce phénomène, baptisé AT2022cmc.  - Credit:MARTIN BERNETTI / AFP
Le télescope ayant permis d'observer ce phénomène, baptisé AT2022cmc. - Credit:MARTIN BERNETTI / AFP

Que se passe-t-il lorsqu'une étoile s'approche trop près d'un trou noir supermassif ? Elle est généralement engloutie par le trou noir en rotation. Et dans 1 % des cas seulement, le trou noir expulse ses restes dans un jet de plasma, créant une source de lumière inhabituelle. Pour vous donner une image, l'Observatoire européen austral (ESO) cite le pionnier des trous noirs, John Wheeler : le trou noir agit comme « un tube de dentifrice serré en son milieu » et « éjecte de la matière par les deux extrémités ».

Il s'agit d'un phénomène extrêmement rare, aussi appelé « événement de rupture par effet de marée » à jet et qui a été observé pour la première fois à une distance de 8,5 milliards d'années-lumière de la Terre par l'ESO et son Very Large Telescope (VLT). L'ESO explique que la lumière produite par ce phénomène – renommé AT2022cmc – a probablement entamé son voyage alors que l'Univers n'avait qu'un tiers de son âge actuel, soit il y a plus de 4 milliards d'années.

Aussi, son observation a mobilisé un grand nombre de personnes depuis la détection d'une lumière « inhabituelle » par l'observatoire Palomar, le 11 février 2022, dans le cadre d'un relevé astronomique. Plusieurs observatoires ont tenté de comprendre sa provenance, dont la source a été identifiée par le radiotélescope Noema, situé dans les Alpes et dont la provenance a été révélée par l'ESO.

À LIRE AUSSILe premier trou noir « en sommeil » découvert hors de notre galaxie

Une observation qui donne be [...] Lire la suite