La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 237,00
    -2,72 (-0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

États-Unis : le yacht lié à un oligarque est saisi, l'équipage ne veut pas naviguer

La situation semble dans une impasse autour de l'Amadea, un superyacht amarré aux îles Fidji. Pourtant, comme le révélait début mai La 1ère, un tribunal de Suva (capitale des îles) avait ordonné sa saisie après un mandat des États-Unis. Selon certains rapports, ce superyacht est lié à l'oligarque russe Suleyman Kerimov, qui est visé par des sanctions européennes et américaines après l'invasion de l'Ukraine par la Russie. La situation devait donc être décantée. Sauf qu'elle s'enlise désormais, nous indique Business Insider.

Après la saisie du bateau, c'est l'équipage qui a décidé de faire des siennes et qui refuse d'aider les autorités américaines à le faire naviguer. Le capitaine du navire, un Britannique, John Walsh, a même fait une déclaration sous serment. L'équipage invoque deux raisons à son refus de naviguer. D'une part, les membres ne sont plus payés du fait du gel des biens de leur présumé patron. D'autre part, ils craindraient que leur réputation ne soit mise à mal et que leur contrat de travail soit violé s'ils collaborent avec les autorités.

Dans une déclaration recueillie par CBS News, John Walsh précise : "En clair, l'équipage refuse de faire naviguer l'Amadea avec les autorités américaines vers une destination inconnue." Les autorités américaines ont bien tenté d'engager un autre équipage, mais le capitaine a refusé de naviguer à bord, prétextant un "manque de vérification" de leurs compétences. Long de 107 mètres et évalué à entre 300 et 325 millions de dollars, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ligue des Champions : le préfet de police de Paris saisit la justice pour "fraude massive aux faux billets"
L'organisation de la finale de Ligue des champions pointée du doigt, les prix des billets en baisse selon la SNCF… Le flash éco du jour
Pour Eric Woerth, la réforme des retraites doit être menée à son terme
Le Havre : attention à cette nouvelle arnaque au faux casting
Pyrénées-Orientales : l'escroc vendait des terrains agricoles qu'il ne possédait pas

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles