Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 640,39
    -593,17 (-0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 395,96
    -21,91 (-1,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Aux États-Unis, des stagiaires payés près de 18.000 euros par mois

Pixabay

Pour "former la prochaine génération d’experts en mathématiques et en informatique", la société américaine Citadel est prête à payer le prix fort. Ce fonds d'investissement rémunère, en effet, ses stagiaires 19.200 dollars, soit environ 17.853 euros, rapporte Bloomberg. Mais pour bénéficier de ce confortable salaire, les étudiants ont dû affronter une concurrence féroce. Les quatorze élus ont ainsi été sélectionnés au terme d'un processus rigoureux et surtout sur près de 70.000 candidats. 69.000 personnes précisément ont, en effet, postulé à l'offre de stage de l'entreprise.

Ces quatorze stagiaires sont formés par Citadel pendant environ onze semaines, indique Bloomberg. Ils apprennent notamment à se mettre dans la peau d’un courtier qui travaillerait pour le fonds d’investissement, prennent part à des simulations de négociations, rédigent du code informatique… Pour cela, ils sont donc payés 120 dollars de l’heure, soit plus de 111 euros.

À l’issue de la formation, certains recevront des offres d’emploi et pourront donc intégrer l’entreprise, qui gère environ 53 milliards d’euros d’actifs. Les stagiaires ont tous étudié dans "les universités les plus prestigieuses de leurs pays d’origine". En 2020, malgré la pandémie de Covid-19, Citadel avait enregistré des "performances impressionnantes", selon le journal Les Échos.

En 2021, le fondateur et président directeur général de la société, Ken Griffin, avait été auditionné par le Congrès américain dans le cadre de l’affaire GameStop, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite