Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 797,02
    +182,73 (+0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 375,11
    -42,77 (-3,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

États-Unis: des oiseaux vont être rebaptisés pour ne plus porter des noms jugés offensants

Afin de promouvoir la diversité, la Société américaine d'ornithologie a décidé de rebaptiser des oiseaux dont les noms avaient été choisis en référence à des personnages liés à l’esclavage ou la colonisation.

JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN © 2019 AFP

Des oiseaux plus inclusifs. La Société américaine d’ornithologie (AOS) a annoncé ce mercredi 1er novembre qu’elle allait rebaptiser plusieurs dizaines d’oiseaux, présents aux États-Unis et au Canada, dont les noms sont "jugés offensants et excluants". Héritage du passé colonial du pays, certains oiseaux portaient jusqu’à présent les noms d’esclavagistes ou de personnalités racistes. "Un tort du passé", précise l’organisation, qui souhaite à tout prix y remédier.

"Il y a du pouvoir dans un nom et certains noms d’oiseaux anglais ont des associations avec le passé qui continuent d’être discriminantes et nuisibles aujourd’hui", a déclaré la présidente de l’AOS, Colleen Handel.

En août 2020, dans une tribune publiée dans le quotidien américain Washington Post, Jordan Rutter et Gabriel Foley, deux ornithologues américains, estimaient déjà que "le colonialisme entache les noms vernaculaires de plusieurs oiseaux [qui] à ce titre doivent être modifiés".

Créer un environnement plus "inclusif"

En changeant les noms de certains oiseaux sur le territoire américain, l’AOS souhaite imposer "une représentation diversifiée des personnes ayant une expertise en sciences sociales, en communication et en ornithologie".

PUBLICITÉ

"Si vous avez un oiseau qui porte le nom d’une personne qui était un suprémaciste blanc, qui prêchait l’infériorité des Noirs (...), si les gens font des recherches sur l’histoire, ils vont le trouver offensant", a déclaré Kenn Kaufman, écrivain et naturaliste au média américain USA Today.

Parmi les noms qui risqueraient d’être modifiés, celui de l’Audubon’s Shearwater, indique Le Huffpost. Cet Oiseau marin tient son nom de John James Audubon, ornithologue et naturaliste franco-américain, connu pour s’être opposé à l’abolition de l’esclavage aux États-Unis dans l’année 1860.

Selon Le Huffpost, cette nouvelle mesure se veut aussi plus inclusive vis-à-vis des femmes. Jusqu'à présent, les noms donnés aux oiseaux ne concernaient quasiment que des hommes blancs, à l'exception de l'espèce Lucy’s Warbler, précise le média français.

L'organisme responsable de déterminer les noms des oiseaux varie selon les régions du monde, mais l’AOS est reconnue, depuis plusieurs siècles, comme l’autorité de référence en matière d’enregistrement des espèces d’oiseaux en Amérique du Nord.

L'organisme tient à jour une liste de noms officiels, qui sont régulièrement mis à jour en fonction des découvertes scientifiques sur l’écologie et l’évolution des oiseaux.

260 oiseaux pourraient être renommés

Le projet pilote de l’AOS débutera en 2024. L’organisme s’est engagé à changer tous les noms d’oiseaux anglais jugés offensants relevant de sa juridiction géographique dont font partie les États-Unis et le Canada. Il s’agit d’une liste d’environ 70 à 80 noms d’oiseaux.

Selon le quotidien américain, USA Today, cette mesure pourrait concerner au fil du temps près de 260 oiseaux.

"L’AOS s’engage à impliquer activement le public dans le processus de sélection de nouveaux noms d’oiseaux anglais", informe l'organisme.

Un des objectifs étant de faire participer un maximum la population locale. "Ce sera un processus lent et délibératif", a déclaré Kenny Kaufman à USA Today, avec "beaucoup d’opportunités pour le public de donner son avis".

L’AOS rappelle tout de même que les noms d'oiseaux honnorant des scientifiques ne seront pas modifiés.

Selon le média américain, les oiseaux ne sont pas la seule espèce animale visée par ce type d'initiative aux États-Unis. En 2001, l’American Fisheries Society avait déjà pris l'initiative de rebaptiser un poisson d'Atlantique, appelé "poisson-juif", en "mérou Goliath".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Un ours joue les acrobates pour atteindre une mangeoire à oiseaux