La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,58 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,58 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1837
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    34 452,62
    +547,41 (+1,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 005,54
    +29,64 (+3,04 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

États-Unis: New York attire les touristes, surtout des Latino-Américains, avec un vaccin gratuit

·2 min de lecture

Certaines villes américaines misent sur l’accès facile au vaccin pour attirer à nouveau les touristes. À New York, ils sont ainsi nombreux, principalement d’Amérique du Sud, à venir le temps de quelques jours de vacances recevoir une dose. 

Dans le hall de la gare de Grand Central, Diego et Catalina font la queue devant le site de vaccination installé par la ville de New York. Ces deux Colombiens sont arrivés directement de Bogota, spécialement pour le vaccin. « On voulait se faire vacciner rapidement. Donc il était plus simple de venir le faire à New York », explique la jeune femme au micro de Loubna Anaki, notre correspondante. « Oui pour les jeunes, c’est plus simple de venir aux États-Unis. En Colombie, il faudra attendre peut-être 2022 », ajoute son compagnon. En Colombie, selon certains sources, la pandémie a plongé 42% de la population dans la pauvreté.

Comme Diego et Catalina, les Sud-Américains qui en ont les moyens sont de plus en plus nombreux à choisir cette option pour se faire vacciner plus rapidement et espérer reprendre une vie normale.

Dani O’Farrill, elle, est venue avec ses amies de Mexico. « Se faire vacciner au Mexique en ce moment est très compliqué. Je suis tellement soulagée parce que maintenant, je peux voir ma grand-mère, la prendre dans mes bras. C’est trop bien ! » Au printemps déjà, les Etats du Sud des Etats-Unis comme le Texas, le Nevada, la Floride, avaient ouvert la vaccination à tous, sans aucune restriction, et les Mexicains aisés en avaient profité.

À lire aussi : Covid-19: le tourisme de la vaccination à la mode entre le Mexique et les États-Unis 

Pas plus de 10 millions de touristes cet été

Un tourisme vaccinal que New York n’hésite pas à encourager en l'utilisant même un argument sur les réseaux sociaux. La ville a récemment diffusé une vidéo avec comme slogan: « Bienvenue à New York, votre vaccin vous attend. »

Tout comme pour les locaux, le vaccin est gratuit pour les touristes. Un moyen pour la « grosse pomme » de relancer un secteur touristique très affecté par la pandémie. 

En 2019, New York avait attiré plus de 66 millions de visiteurs. Ils ne devraient pas être plus de 10 millions cet été, selon les estimations de la mairie.

À lire aussi : Les États-Unis donnent 500 millions de vaccins aux pays pauvres

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles