Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 665,02
    -533,06 (-1,29 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,22
    -125,70 (-0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    40 126,35
    -971,34 (-2,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0902
    -0,0039 (-0,36 %)
     
  • HANG SENG

    17 778,41
    +39,00 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 371,80
    -916,72 (-1,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 319,53
    -9,98 (-0,75 %)
     
  • S&P 500

    5 544,59
    -43,68 (-0,78 %)
     

États-Unis: Ivanka Trump devra témoigner au procès civil de son père Donald Trump

MANDEL NGAN / AFP

Ivanka Trump, fille et proche conseillère de Donald Trump quand il était à la Maison Blanche, devra témoigner au procès civil en cours à New York de son père et de ses deux frères pour fraudes sur la valeur des actifs de la Trump Organization, a décidé ce vendredi 27 octobre le juge au procès.

Initialement visée par la plainte de la procureure générale de l'Etat de New York, Letitia James, en compagnie de Donald Trump et deux autres de ses fils, Eric et Donald Jr, Ivanka Trump a finalement échappé aux poursuites civiles, après une décision d'une cour d'appel.

Elle dénonce "un événement médiatique"

Le parquet général veut tout de même entendre son témoignage, ce qu'a contesté la défense au procès en arguant qu'elle n'était plus domiciliée à New York et en accusant les procureurs de vouloir créer "un événement médiatique".

PUBLICITÉ

Le juge Arthur Engoron a donné gain de cause au parquet, en indiquant que le témoignage n'aurait pas lieu avant le 1er novembre, pour laisser à Ivanka Trump la possibilité de faire appel.

Ivanka Trump avait annoncé en janvier 2017 qu'elle quittait son poste à la Trump Organization, au moment où elle était devenue, comme son époux Jared Kushner, conseillère de son père Donald Trump à la Maison Blanche.

Au sein de la Trump Organization, elle avait notamment le titre de vice-présidente exécutive chargée du développement et des acquisitions. Pour le parquet général, elle était l'un des principaux contacts avec le plus gros prêteur du groupe, la Deutsche Bank.

Trump Organization

Pour les procureurs, son témoignage au procès demeure pertinent parce qu'elle conserve des liens d'affaire avec la Trump Organization, qui regroupe notamment des propriétés immobilières, dont plusieurs gratte-ciel à New York, des golfs et des établissements de loisirs.

Dans cette affaire, la procureure générale de l'Etat de New York accuse Donald Trump, 77 ans, deux de ses enfants et deux dirigeants de la Trump Organization d'avoir surévalué de plusieurs milliards de dollars ses golfs, résidences et gratte-ciel new-yorkais dans les années 2010 pour obtenir des prêts bancaires plus avantageux. Des accusations fermement démenties par Donald Trump.

L'ancien président et ses deux fils Eric et Donald Jr font aussi partie de la liste des témoins.

Article original publié sur BFMTV.com