La bourse est fermée

Les États-Unis instaurent une taxe sur les panneaux solaires chinois

1 / 2
Les États-Unis instaurent une taxe sur les panneaux solaires chinois

Les services du représentant américain pour le Commerce (USTR) ont annoncé l'imposition de droits de sauvegarde sur des panneaux solaires importés de Chine. Le représentant au Commerce Robert Lighthizer a indiqué dans un communiqué que ces taxes dégressives seraient imposées sur quatre ans sur les panneaux solaires chinois. Les droits se montent à 30% la première année, puis 25% la 2e, 20% la 3e et 15% la 4e année. Ces taxes sont adoptées parce que "la Commission internationale du Commerce a conclu que les producteurs américains avaient été sérieusement handicapés par les importations et a fait plusieurs recommandations au président" Donald Trump.

Les États-Unis s'inquiètent du fait que "la Chine domine la fourniture mondiale (de panneaux solaires) et qu'elle a elle-même indiqué son intention d'accroître sa capacité en participant pour 70% à l'augmentation de la capacité mondiale de production prévue pendant le premier semestre 2017". La Chine est déjà productrice de 60% des cellules photovoltaïques et de 71% des panneaux solaires dans le monde, affirme l'administration américaine.       

Mais paradoxalement l'industrie solaire aux États-Unis s'inquiète de ces nouveaux droits commerciaux qui, affirme-t-elle, vont détruire des emplois. Dans un communiqué, l'association des industriels américains du secteur solaire (SEIA) a exprimé "sa déception" vis-à-vis de l'imposition de ces...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi