La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 398,21
    -555,65 (-1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

États-Unis : quand les influenceuses et rédactrices se piquent de Botox gratuit

·1 min de lecture

Dans le monde des des médias, des influenceurs et de la mode, on a souvent l'impression que tout le monde — ou presque — se pique, se fait lifter et se repulpe les lèvres pour atteindre la perfection faciale. Selon l'American Society of Plastic Surgeons, le nombre total de procédures cosmétiques a augmenté de 131 % depuis 2000.

Le Botox, une injection de toxine botulique principalement utilisée pour ralentir le développement des rides et des ridules, est en tête de liste : sa popularité a augmenté de 459 % au cours des 20 dernières années. En 2020, elle est devenue la procédure cosmétique non invasive la plus populaire en Amérique.

À lire aussi — Comment les acteurs sont-ils vieillis au cinéma ?

Cette envolée peut être en partie attribuée aux influenceurs et aux rédacteurs beauté, qui obtiennent souvent ce service gratuitement, qui peut coûter cher, en contrepartie.

Mais à la différence d'un vrai cadeau, les produits et services offerts par les marques de beauté, les esthéticiennes, les cabinets de dermatologie et les spas médicaux sont évidement liés à des renvois d'ascenseur invisibles. Les rédacteurs et les influenceurs sont souvent obligés de "rembourser" les lieux qui offrent ces services. En général, ce cadeau n'est pas divulgué ; les influenceurs publient sur les réseaux sociaux qu'ils ont bénéficié d'un service coûteux et omettent de mentionner qu'ils n'ont pas payé un centime.

"C'est un peu comme s'il s'agissait d'un contrat invisible", a déclaré à Insider une rédactrice (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici comment la gymnaste américaine Simone Biles gagne et dépense son argent
Voici pourquoi les clients sont plus agressifs qu'avant dans les avions et les commerces
Ces 9 choses à savoir sur la marque Durex et ses préservatifs
Netflix, Disney+, Canal+... les films et séries à voir cette semaine du 23 au 29 juillet
Vacances au camping : les 10 destinations les plus recherchées sur le littoral français

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles