La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 433,40
    +707,89 (+2,46 %)
     
  • Nasdaq

    10 787,56
    +211,95 (+2,00 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9797
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 957,68
    +199,62 (+1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,71
    +9,35 (+2,15 %)
     
  • S&P 500

    3 670,35
    +84,73 (+2,36 %)
     

États-Unis : Google Maps accusé de diriger des femmes enceintes vers de fausses cliniques d’avortement

C'est un rapport embarrassant que vient de publier Bloomberg. D'après le média, Google Maps induirait en erreur les femmes enceintes à la recherche d'une clinique pour avorter, en leur conseillant des centres de grossesse de crise (CPC) en résultats. Problème : ces centres de santé, souvent dirigés par des organisations religieuses d'extrême droite, utilisent la désinformation et la peur pour persuader les gens de ne pas se faire avorter.

Ces CPC feraient croire aux patientes que les avortements peuvent favoriser un cancer du sein ou des problèmes de santé mentale, ou bien qu'elles ont dépassé le délai légal en vigueur dans l'État, même si ce n'est pas le cas. En moyenne, aux États-Unis, environ un quart des 10 premiers résultats pour une personne qui recherche "cliniques d'avortement" dans Google Maps concerne un CPC, indique Bloomberg.

Dans de nombreux États, le taux est beaucoup plus élevé, avec cinq CPC ou plus proposés dans les 10 premiers résultats. C'est en particulier le cas en Caroline du Sud et en Arkansas, où sept des 10 premiers résultats concernent l'un de ces centres. Pour le Mississippi, ils représentent même neuf résultats sur 10. Et cette situation a donné lieu à des témoignages édifiants. "Quand mon partenaire a quitté la pièce, j'ai mentionné que j'étais dans une relation abusive. Ils m'ont dit que mener une grossesse pourrait aider à réparer ma relation, que cela inciterait mon partenaire à devenir un homme et que je retrouverais un but dans la vie", a ainsi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Starlink : trouver des bugs pourrait vous rapporter beaucoup d'argent
La famille Bouygues détient désormais plus de 25% du capital du groupe Bouygues
La livre Sterling (GBP) pourrait profiter de l’envolée de l’inflation au Royaume-Uni : le conseil Bourse
L'aéroport de Paris-Orly a retrouvé son niveau d'avant-crise en juillet
CAC 40 : les annonces de la Fed en ligne de mire