La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 971,63
    -172,68 (-0,49 %)
     
  • Nasdaq

    14 620,20
    -220,51 (-1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    27 970,22
    +136,93 (+0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,1830
    +0,0022 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    25 086,43
    -1 105,89 (-4,22 %)
     
  • BTC-EUR

    32 051,03
    -1 771,25 (-5,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    894,63
    +18,40 (+2,10 %)
     
  • S&P 500

    4 389,34
    -32,96 (-0,75 %)
     

États-Unis : tous les employés d'un Burger King démissionnent

·1 min de lecture

Tous les salariés d'un Burger King de Lincoln, dans le Nebraska, ont annoncé leur démission sur un panneau installé devant l'établissement. Une initiative qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux.

La photo d'un Burger King de Lincoln, dans le Nebraska, aux Etats-Unis, est devenue virale sur les réseaux sociaux. La raison ? L'inscription présente sur un panneau à l'extérieur du restaurant. En effet, comme le rapportaient le 14 juillet Channel 8 et CNN, on pouvait encore y lire jusqu'à samedi 10 juillet : "On démissionne tous. Désolé pour le désagrément". Interrogés par la chaîne locale, deux anciens salariés ont indiqué que ces départs étaient liés aux conditions de travail jugées épouvantables.

"Cela a été mis en place hier avant l'ouverture, et je ne pensais pas que quiconque allait le remarquer, car nous n'avons fait qu'une seule pancarte, puis c'est devenu assez fou sur Facebook. J'ai reçu un appel de ma direction et ils m'ont dit que je devais le retirer", a expliqué l'ancienne directrice de ce Burger King Rachael Flores.

>> A lire aussi - Ce Burger King réclame une étoile au Guide Michelin

Cette dernière, en poste depuis janvier, a expliqué que c'est en raison de conditions de travail intenables que tous les salariés de l'établissement avaient décidé de démissionner. Certains ont dû travailler pendant des semaines en cuisine, sans climatisation, avec des températures dépassant les 32 degrés. Rachael Flores a même dû être hospitalisée pour déshydratation. Son supérieur l'a alors traitée de "bébé".

>> A lire aussi - Des vendeurs d'un fast-food arrêtés après avoir refusé de donner gratuitement des burgers à des policiers

En raison d'un manque de personnel, certains salariés (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Boeing va devoir inspecter ses 737 après la découverte d'un dysfonctionnement
États-Unis : un restaurant offre une "journée de gentillesse" à ses employés
Un chef d’entreprise condamné à trois ans de prison pour avoir détourné l’argent du chômage partiel
Bois : face à l'exode massif de nos chênes vers la Chine, la France veut lutter contre les “traders”
Decathlon va habiller les 45.000 volontaires des JO de Paris 2024

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles