Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 559,99
    -87,11 (-0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0705
    -0,0037 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    2 348,80
    +30,80 (+1,33 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 081,13
    -1 349,78 (-2,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,03
    -41,84 (-2,95 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,61
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 671,42
    +3,86 (+0,02 %)
     
  • S&P 500

    5 426,75
    -6,99 (-0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

États-Unis : Donald Trump va faire un rapide passage par la case prison

Donald Trump échappera de toute façon au placement en détention en vertu d'un accord sur le versement d'une caution de 200 000 dollars.  - Credit:BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
Donald Trump échappera de toute façon au placement en détention en vertu d'un accord sur le versement d'une caution de 200 000 dollars. - Credit:BRENDAN SMIALOWSKI / AFP

Allez en prison, payez 200 000 dollars et repartez : Donald Trump se mettra jeudi à la disposition des autorités de Géorgie, qui l'ont inculpé, mais ressortira libre de la prison du comté de Fulton, tristement célèbre pour la mortalité des détenus et son insalubrité. Comme les 18 autres accusés de tentatives illicites d'inverser le résultat de l'élection de 2020 dans cet État clé du sud-est du pays, l'ex-président a jusqu'à vendredi à midi (16 heures GMT) pour se constituer officiellement prisonnier.

Il échappera de toute façon au placement en détention en vertu d'un accord sur le versement d'une caution de 200 000 dollars. Mais il est encore difficile de déterminer de quelles exceptions au droit commun, il pourrait bénéficier en raison de son statut. Les règles en vigueur dans l'ensemble des États-Unis prévoient la prise des empreintes digitales et de deux photos du prévenu – une de face et l'autre de profil –, le fameux « mugshot ».

À LIRE AUSSIPrésidentielle 2024 : Trump sera bien absent des débats des républicains

PUBLICITÉ

Déjà inculpé trois fois au pénal dans des affaires distinctes, Donald Trump a pourtant réussi jusqu'à présent à se soustraire lors de ses comparutions à New York, en Floride et dans la capitale fédérale Washington à l'humiliant rituel du « mugshot », en raison notamment de sa notoriété.

Mais le shérif du comté de Fulton, Patrick Labat, a indiqué au début du mois vouloir traiter tous les prévenus de la même manière. « Peu importe votre statut, nou [...] Lire la suite