La bourse ferme dans 8 h 16 min
  • CAC 40

    6 675,90
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 116,62
    +27,32 (+0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1879
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 812,80
    -9,40 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    32 343,07
    -1 877,11 (-5,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    931,77
    -29,13 (-3,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,17
    -0,09 (-0,13 %)
     
  • DAX

    15 568,73
    +24,34 (+0,16 %)
     
  • FTSE 100

    7 081,72
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 168,72
    -67,08 (-0,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,3901
    +0,0018 (+0,13 %)
     

États-Unis : des centaines d'entreprises visées par une vaste cyberattaque

·1 min de lecture

C'est une cyberattaque de vaste ampleur dont a été victime la société américaine Kaseya, touchant potentiellement un millier d'entreprises. Première conséquence directe : une grande chaîne de supermarchés en Suède a dû fermer samedi plus de 800 magasins, ses caisses étant paralysées par l'attaque. Selon de nombreux experts, les pirates à l'origine de ce type d' attaque par rançongiciel sont souvent installés en Russie. Moscou, suspecté de couvrir voire d'être associé à leurs activités, dément toute implication.

Mais le phénomène prend une telle ampleur qu'il a été un des points principaux soulevé par le président américain Joe Biden lors de sa rencontre mi-juin avec son homologue russe Vladimir Poutine. Joe Biden, qui a ordonné samedi une enquête, a affirmé que "la première réflexion était qu'il ne s'agissait pas du gouvernement russe, mais nous ne sommes pas encore sûrs". "J'en saurai plus demain", a-t-il dit, et s'il s'avère que cela s'est produit alors que la Russie en avait connaissance et/ou que c'est du fait de la Russie, alors j'ai dit à Poutine que nous répondrons", a déclaré le président américain.

Il est difficile pour l'instant d'estimer l'ampleur de cette attaque par rançoncigiel, ou "ransomware", un type de programme informatique qui paralyse les systèmes informatiques d'une entreprise puis exige une rançon pour les débloquer. Kaseya, qui s'est rendue compte vendredi à la mi-journée sur la côte est-américaine d'un possible incident sur son logiciel VSA, a assuré qu'elle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Indignation après les dégradations de la Samaritaine par des militants d'Attac
Une vaste cyberattaque met à l'arrêt tous les magasins d'une chaîne de supermarchés suédoise
Facebook teste une nouvelle fonctionnalité contre les extrémistes, les conservateurs américains inquiets
La nouvelle méthode d’Amazon pour dégager des profits
Pourquoi le Uber chinois est visé par une enquête par Pékin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles