La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    47 138,78
    -5 423,50 (-10,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

États-Unis : le Boeing 757 de Trump hors service ?

·1 min de lecture

Le Boeing 757 personnel de Donald Trump est aujourd'hui inactif, stationné sur le tarmac de l'aéroport du comté d'Orange, à New York. Et l'appareil serait en piteux état, d'après des rapports indiquant que sa valeur nette a considérablement diminué, explique CNN. En cause : l'avion personnel de l'ancien président américain nécessiterait d'importantes réparations, d'un montant estimé à plusieurs centaines de milliers de dollars, une somme que Donald Trump ne semble pas pouvoir débourser actuellement.

Le Boeing 757, orné de montages en or 24 carats et qui n'a pas volé depuis l'investiture de Joe Biden, a donc besoin d'être réparé. En témoignent les photos de l'appareil, stationné à l'aéroport international de Stewart, à une heure de New York, postées par CNN. Le moteur gauche semble avoir été retiré et le droit a été recouvert de plastique. La valeur nette du Boeing de Donald Trump aurait ainsi chuté de 700 millions de dollars.

>> A lire aussi - Donald Trump va lancer son propre réseau social

Le 757 avait été une source de fierté pour l'organisation Trump bien avant qu'il ne se présente à la présidence. Une vidéo postée par l'entreprise en 2011 dévoilait l'intérieur du "nouveau 757 de luxe de M. Trump", racheté au co-fondateur de Microsoft, Paul Allen. Des détails dorés avaient été ajoutés partout, les appui-tête et oreillers portaient le blason de la famille Trump...

Au cours de la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016, l'avion, qui avait été rebaptisé "Trump Force One", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Emirats Arabes Unis : la SNCF va exploiter métro et tramway à Dubaï
Du matériel de cuisine recyclé, des produits de la mer en circuit court... les start-up à suivre
Suisse : pour plomber le franc, la banque centrale a acheté des devises à tour de bras !
Commerce : des liquidations de stocks hors soldes bientôt autorisées en France ?
Ikea à la barre pour l’espionnage de ses salariés