La bourse ferme dans 3 h 7 min
  • CAC 40

    6 615,11
    -7,48 (-0,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 160,79
    -9,08 (-0,22 %)
     
  • Dow Jones

    34 751,32
    -63,07 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,1786
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 758,80
    +2,10 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    40 271,40
    -733,93 (-1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 202,58
    -30,71 (-2,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,14
    -0,47 (-0,65 %)
     
  • DAX

    15 581,09
    -70,66 (-0,45 %)
     
  • FTSE 100

    7 023,74
    -3,74 (-0,05 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,92
    +20,39 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 473,75
    -6,95 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3804
    +0,0007 (+0,05 %)
     

États-Unis: Biden, avec le soutien de l'industrie, vise 50% de véhicules électriques en 2030

·1 min de lecture
ÉTATS-UNIS: BIDEN, AVEC LE SOUTIEN DE L'INDUSTRIE, VISE 50% DE VÉHICULES ÉLECTRIQUES EN 2030

par David Shepardson et Jeff Mason

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden a signé jeudi un décret ayant pour objectif que la moitié des véhicules vendus aux Etats-Unis en 2030 n'émettent aucune pollution et il a proposé de nouvelles règles en matière d'émissions de dioxyde de carbone afin de limiter l'impact environnemental du secteur d'ici 2026.

La mesure prise par le locataire démocrate de la Maison blanche, qui n'est pas contraignante légalement, dispose du soutien des principaux constructeurs automobiles américains et étrangers, lesquels ont toutefois prévenu que le dispositif nécessitait des milliards de dollars d'aides gouvernementales.

Après la signature du décret, Joe Biden est allé s'installer au volant d'une Jeep électrique, qu'il a conduite rapidement autour des jardins de la Maison blanche, klaxonnant à un moment donné pour annoncer son arrivée.

"Pour débloquer notre plein potentiel, nous devons continuer d'investir dans nos travailleurs et nos industriels", a-t-il déclaré.

Dans un communiqué commun, General Motors, Ford et Stellantis ont dit qu'ils aspiraient à "réaliser des ventes avec des volumes annuels de 40% à 50% de véhicules électriques aux Etats-Unis (...) d'ici 2030".

Reuters avait rapporté la semaine dernière les intentions de la Maison blanche en la matière.

Joe Biden n'a pas répondu à l'appel de nombreux de ses pairs démocrates en faveur d'une mesure contraignante sur les volumes de ventes de véhicules électriques. Il s'est aussi refusé à imiter l'Etat de Californie, ou certains pays dans le monde, qui ont fixé à 2035 la date butoir pour retirer des ventes les véhicules essence et diesel.

(Reportage David Shepardson, avec Susan Heavey; version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles