La bourse ferme dans 3 min
  • CAC 40

    6 638,99
    -62,99 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 160,76
    -34,16 (-0,81 %)
     
  • Dow Jones

    34 704,51
    -60,31 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1712
    -0,0034 (-0,29 %)
     
  • Gold future

    1 752,20
    +2,40 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    36 146,48
    -1 670,65 (-4,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 051,74
    -51,32 (-4,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,73
    +0,43 (+0,59 %)
     
  • DAX

    15 538,96
    -105,01 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    7 059,60
    -18,75 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    14 974,40
    -77,84 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 441,34
    -7,64 (-0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3669
    -0,0052 (-0,38 %)
     

Aux États-Unis, avoir une assurance maladie peut rendre les soins… plus chers

·1 min de lecture

C'est une décision qui fait grand bruit et qui agite tant le monde des assurances que celui des hôpitaux. Comme le rapporte le New York Times, aux États-Unis, le gouvernement fédéral a demandé de la transparence dans les prix pratiqués pour les soins. Si l'association professionnelle des assureurs a jugé cette règle inconstitutionnelle, nuisible à la concurrence, de leur côté, quatre associations hospitalières ont mené des poursuites contre le gouvernement. Malgré les appels et les rejets, de nombreux hôpitaux ne tiennent pas compte de cette nouvelle règle.

Selon nos confrères, le prix des soins, pourtant identiques, varierait en fonction des patients. Ainsi, de nombreux exemples monteraient que des assureurs négocieraient de façon étonnante en défaveur de leurs clients. Dans beaucoup de cas, les patients payeraient plus cher que s'ils n'étaient pas du tout couverts. Le New York Times prend l'exemple d'une coloscopie facturée 782 dollars à l'Université of Mississippi Medical Center pour une personne non couverte. Or un patient, qui a pourtant souscrit à un "Cigna plan", a dû payer 1.463 dollars. Un autre a carrément payé 2.144 alors qu'il était couvert par un "Aetna plan".

>> A lire aussi - Aux Etats-Unis, le rêve d'un Big Bang de l'assurance médicale

A l'Aurora St Luke's Medical Cneter, une IRM coûte 1.093 dollars pour un assuré United qui bénéficie du "HMO Plan" et 4.029 dollars pour celui qui a le "PPO Plan". Même constat au Erlanger Health System dans le Tennessee : un vaccin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Xiaomi : Nouvelle vente flash sur les smartphones chez Amazon (jusqu’à -34%)
Brad Pitt, George Lucas... que valent vraiment les rosés des stars ?
Amazon : Jusqu’à -45% sur les machines à café (De'Longhi, Philips, Bosch)
États-Unis : l'incroyable coup de chance d'une famille sur une aire de repos
Amazon Prime Video : Découvrez le bon plan pour voir les matchs de Ligue 1 gratuitement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles