Publicité
Marchés français ouverture 22 min
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    39 069,68
    +282,30 (+0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    19 647,33
    +93,72 (+0,48 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 567,64
    -11,70 (-0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 368,85
    +14,43 (+1,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     

États-Unis : un accord sur la dette doit être trouvé avant le 1er juin, avertit la ministre des Finances

ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Le temps presse pour l’économie américaine, qui se rapproche d’un défaut de paiement historique. Alors que les négociations sur la dette publique entre la Maison-Blanche et l’opposition républicaine sont au point mort, la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, tire la sonnette d’alarme. Selon elle, les États-Unis pourraient ne plus être en mesure de payer leurs factures si le plafond de la dette n’est pas relevé d’ici le 1er juin.

« J’ai indiqué dans ma dernière lettre au Congrès que nous prévoyons de ne pas pouvoir payer toutes nos factures à partir de début juin, et peut-être dès le 1er juin », affirme Janet Yellen, évoquant « de l’incertitude au sujet des recettes et des dépenses fiscales ». Ces factures, ce sont les dépenses publiques du gouvernement fédéral : salaire des fonctionnaires, prestations sociales, remboursement des créanciers... Pour la ministre de l’Économie américaine, Washington risque de n’être bientôt plus en mesure de débourser un seul centime.

Joe Biden envisage de recourir à la Constitution

« Si le plafond de la dette n’est pas relevé, il y aura des choix difficiles à faire concernant les factures impayées », prévient Janet Yellen. « Il ne peut y avoir de résultats acceptables si le plafond de la dette n’est pas relevé, quelles que soient les décisions que nous prenons », ajoute-t-elle.

Le plafond de la dette des États-Unis est actuellement fixé à 31 000 milliards de dollars. Pour le relever, les Républicains exigent du gouvernement fédéral des cou...


Lire la suite sur LeJDD