Marchés français ouverture 6 h 11 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 211,93
    +36,06 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,0169
    -0,0019 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    22 874,13
    +44,22 (+0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    541,32
    +6,09 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

Les États-Unis éviteraient de justesse la récession, estime le FMI

"Nous nous attendons à ce que l'économie des États-Unis ralentisse en 2022-2023 mais qu'elle évite de justesse une récession", a déclaré Kristalina Georgieva, la dirigeante du FMI le vendredi 24 juin. Le FMI prévoit une expansion de 2,9% pour le produit intérieur brut américain en 2022 contre 3,7% projeté en avril. Pour 2023, la croissance tombe à 1,7%, selon ces nouvelles projections du Fonds monétaire international dans son examen annuel de l'économie américaine (Article IV). Mais "il demeure des risques que les vents contraires actuels s'avèrent plus persistants qu'attendus ou que l'économie subisse un autre choc qui alors transformeraient ce ralentissement en une brève récession", ajoute l'institution.

"Le ralentissement attendu de la demande américaine, combiné au resserrement nécessaire des conditions financières à travers le monde, a le potentiel d'impacter de façon négative les individus, les compagnies et les pays qui ont emprunté en dollars", reconnaît le FMI. Le Fonds se félicite toutefois de la politique monétaire de la Banque centrale américaine (Fed) qui a drastiquement relevé ses taux directeurs et entamé la réduction de son bilan, gonflé des milliards de dollars d'achats d'actifs durant le ralentissement du à la pandémie. "La priorité est maintenant de rapidement ralentir la croissance des salaires et des prix sans précipiter l'économie dans la récession", affirme le FMI.

La Fed a relevé les taux de 75 points de base lors de sa dernière réunion monétaire, sa plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La variole du singe n'a pas atteint le stade d'une urgence sanitaire mondiale, estime l'OMS
Les données personnelles sources d'inquiétude, après l'abolition du droit à l'avortement aux Etats-Unis
Ukraine, sécurité alimentaire, énergie, climat... Les multiples crises au menu du G7 réuni en Bavière
Covid : face à la nouvelle vague, le Pr. Fischer appelle les plus de 60 ans à faire leur rappel de vaccination
Sanctions contre la Russie : Londres, Washington, Ottawa et Tokyo interdisent les importations d'or russe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles