Voici combien les États mettent sur la table pour soutenir l'économie

Pour soutenir les différents acteurs de l'économie et rassurer les entreprises, les gouvernements de la planète annoncent chacun leur tour des plans d'urgence et des mesures budgétaires conséquentes. À cela s'ajoutent les décisions prises par les banques centrales, qui injectent massivement de l'argent en rachetant de la dette des Etats et des entreprises et aménagent des dispositifs favorables aux banques pour s'assurer qu'elles puissent toujours bien prêter de l'argent. La Banque centrale européenne a ainsi annoncé mercredi soir un nouveau programme de rachat d'actifs d'un montant de 750 milliards d'euros, qui s'ajoute aux 120 milliards déjà mis sur la table le 12 mars.

Tour d'horizon des mesures de soutien à l'économie annoncées jusqu'à présent par plusieurs Etats en Europe et dans le monde :

En France, l'Etat mobilise 45 Mds€ et garantit 300 Mds€ de prêts aux entreprises.

Le gouvernement français accorde un allègement, report ou annulation, de charges à hauteur de 32 milliards d'euros sur le seul mois de mars. Ce qui constitue l'essentiel des 45 milliards d'euros de mobilisation "immédiate", annoncée mardi 17 mars par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. Il a aussi largement ouvert le dispositif de chômage partiel et mis en place un fonds de solidarité doté d'environ 2 milliards d'euros. Les petites entreprises et les micro-entrepreneurs en difficulté bénéficieront d'une suspension du paiement de leurs factures d'eau, de gaz, d'électricité et de loyers, a annoncé lundi 16 mars Emmanuel Macron.

L'Etat va en outre garantir à hauteur de 300 milliards d'euros les prêts accordés par les banques aux entreprises touchées par la crise du coronavirus, et n'a finalement pas exclu de soutenir directement certaines d'entre elles via une intervention à leur capital.

En Allemagne, les prêts seront garantis jusqu'à 550 Mds€ et plus si nécessaire.

L'Allemagne a annoncé vendredi 13 mars le plus grand plan d'aide aux entreprises de son histoire d'après-guerre, avec des prêts "sans

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le seul fabricant français habilité à produire de la chloroquine est en redressement judiciaire
Neymar est le joueur de Ligue 1 qui toucherait les plus importants revenus, et largement
La Pologne crée une app qui oblige les malades du Covid-19 à prendre des selfies pour prouver qu'ils sont chez eux
Les supermarchés donnent la priorité au personnel soignant pendant le confinement
Avec Deliveroo, vous pouvez vous faire livrer des produits Franprix à domicile