La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 983,46
    -75,06 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 796,31
    +135,73 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1848
    +0,0022 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 806,69
    +1 551,20 (+4,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,04
    +8,11 (+0,87 %)
     
  • S&P 500

    4 409,85
    +8,39 (+0,19 %)
     

Voici les États qui interdisent ou s'opposent au bitcoin dans le monde

·1 min de lecture

Créé en 2009, par le mystérieux Satoshi Nakamoto, le bitcoin n'est plus tout à fait un nouveau venu dans la sphère financière. Mais il reste encore globalement peu encadré dans le monde. Seul un pays l'a reconnu comme monnaie légale, le Salvador. En France, l'Autorité des marchés financiers a notamment dressé une liste blanche des prestataires de services en actifs numériques agréés par l'institution, en parallèle d'une liste noire de ceux à éviter pour ne pas être victime d'une arnaque.

Chacun est libre d'acheter ou vendre la cryptomonnaie et de proposer des services financiers en rapport avec elle. D'autres gouvernements ont en revanche commencé à légiférer plus sérieusement sur le bitcoin. Et à fixer des limites. Les cryptomonnaies décentralisées, non émises par un État ou une banque centrale, et qui se passent des intermédiaires traditionnels comme les banques, ne sont pas toujours vu d'un bon oeil.

À lire aussi — Le FMI met en garde le Salvador sur les risques liés à l'adoption du bitcoin

Selon des données publiées par le Financial Times et reprises par le portail Statista, le bitcoin est aujourd'hui considéré comme illégal dans six États dans le monde : en Bolivie, au Maroc, en Algérie, en Égypte, au Népal et au Bangladesh.

D'autres pays ont commencé à instaurer des restrictions d'utilisation. En mai, la Chine a par exemple annoncé qu'elle interdisait aux institutions financières, banques et entreprises de paiement de vendre des services liés aux cryptomonnaies comme le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici comment le nombre d'emojis augmente depuis 1995
Le Grand Palais éphémère inaugure un festival d’œuvres en réalité augmentée
Le premier satellite en bois pourrait être lancé dans l'espace avant la fin de l'année
Des images satellites montrent les progrès réalisés par la Chine sur son nouveau porte-avions
Facebook aurait trouvé une méthode pour détecter les deepfakes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles