La bourse ferme dans 7 h 30 min
  • CAC 40

    6 247,62
    +13,48 (+0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 004,39
    +10,96 (+0,27 %)
     
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1990
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 762,40
    -4,40 (-0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    51 477,52
    -1 539,89 (-2,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 370,82
    -10,13 (-0,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,67
    +0,21 (+0,33 %)
     
  • DAX

    15 321,93
    +66,60 (+0,44 %)
     
  • FTSE 100

    7 015,34
    +31,84 (+0,46 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    29 006,11
    +212,97 (+0,74 %)
     
  • GBP/USD

    1,3756
    -0,0029 (-0,21 %)
     

"On était trop petits pour subir ça" : Eric Dupond-Moretti, un avocat redoutable pour les enfants de l'Affaire Outreau

·1 min de lecture

Actuel ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti est surtout, et avant tout, un redoutable avocat. Au cours de sa carrière, il a défendu Patrick Balkany, Georges Tron et est même intervenu dans l'affaire Outreau. En 2004, cette histoire d'abus sexuels sur mineurs secoue la France. Lors du premier procès, le compagnon d'Isabelle Boulay est chargé de défendre Roselyne Godard, alors boulangère ambulante d'Outreau. Jonathan Delay, l'un des enfants d'Outreau dont les deux parents ont été condamnés, est revenu sur cette affaire très médiatique dans les colonnes de Politis, en kiosque ce mercredi 3 mars.

Jonathan Delay garde le souvenir d'un avocat féroce, qui faisait peur. "Eric Dupond-Moretti a interrogé une petite fille de 7 ans qui s'en est fait pipi dessus... On n'oublie pas cet homme," assure-t-il à nos confrères. Et d'ajouter : "Il impose une empreinte indélébile et c'est ce qu'il souhaite. Certes il était avocat et il défendait son client, mais je lui en veux beaucoup pour la manière dont il nous a traités". Puis de conclure, visiblement marqué : "On était trop petits pour subir ça".

Nos confrères se posent la question : pourquoi Eric Dupond-Moretti et trois de ses confrères se sont "acharnés des heures sur des enfants de moins de 10 ans ?" "Ils me questionnaient l'un après l'autre sans me laisser le temps de répondre, du coup, quand je répondais, ça ne correspondait plus à la question et il criait qu'on mentait", précise Jonathan Delay qui sera à jamais marqué par cette histoire (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Nicolas Sarkozy affirme qu’il avait "une bonne raison" de se faire vacciner
« C’est truqué » : un ancien candidat de Star Academy balance sur l’émission
Meghan Markle victime d'une "campagne de dénigrement" : pourquoi Kate Middleton et William ont des sueurs froides
Catherine Deneuve : l'incroyable histoire de son château normand
Camilla Parker-Bowles donne des nouvelles du prince Philip : "nous croisons les doigts"