Publicité
La bourse ferme dans 2 h 31 min
  • CAC 40

    8 046,17
    +22,43 (+0,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 976,00
    +9,32 (+0,19 %)
     
  • Dow Jones

    38 459,08
    -2,43 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0641
    -0,0090 (-0,84 %)
     
  • Gold future

    2 410,20
    +37,50 (+1,58 %)
     
  • Bitcoin EUR

    66 234,56
    -450,49 (-0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,78
    +1,76 (+2,07 %)
     
  • DAX

    18 021,40
    +66,92 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    8 027,41
    +103,61 (+1,31 %)
     
  • Nasdaq

    16 442,20
    +271,84 (+1,68 %)
     
  • S&P 500

    5 199,06
    +38,42 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2454
    -0,0101 (-0,81 %)
     

"Établissement privé" : pourquoi ce bowling rennais provoque un tollé

Aiman Khair Bin Samsol Hairi / EyeEm

"Établissement privé. Tenue correcte exigée. Casquettes, bonnets, survêtements, ainsi que tout vêtement exotique et à connotation religieuse sont interdits." L’inscription sur la porte d’un bowling rennais a suscité l’indignation de certains habitués sur les réseaux sociaux, rapporte Actu Rennes, le mardi 24 janvier 2023. Tout d’abord, des clients ne comprennent pas l’interdiction des vêtements dits de sport à l’intérieur du lieu de divertissement : "Mais le bowling c’est un sport, non ? Et un survêtement, ce n’est pas pour faire du sport à la base ? Il devrait plutôt être conseillé, pas interdit", confie Alice, une habituée des lieux.

Toutefois, c’est bien la mention "vêtement exotique et à connotation religieuse" qui a provoqué un tollé. Ainsi, une femme déplore cette précision : "J’allais arriver au bowling quand mes amies m’ont demandé d’aller ailleurs les attendre. Je pense que j’aurais fait un scandale. Nous étions allées avec notre association pour passer une soirée." Pourtant, le gérant de l’établissement maintient sa position. Interrogé par Actu Rennes, le patron affirme que l’idée lui serait venue à la suite d'une altercation entre un prêtre, dont le col romain de sa soutane restait à la vue de tous, et un groupe de femmes portant le voile.

Le gérant du bowling souhaite donc assurer "la tranquillité des clients" : "Je ne vais pas me laisser embêter par des minorités qui gangrènent le quartier. Encore moins par des dealers qui viennent trafiquer ici. C'est pourquoi j'ai (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pour lutter contre la pénurie de soignants, une mairie met en place... un pont aérien
EuroMillions : ils passent à côté d'un énorme jackpot à cause d'un problème de ticket
Un ex-ingénieur d’ArcelorMittal condamné pour voyeurisme aggravé
Redressement fiscal : Booking.com trouve un "accord amiable" avec le fisc français
Amazon : un nouvel abonnement de 5 dollars par mois pour des médicaments en illimité