La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 814,64
    +97,04 (+0,30 %)
     
  • Nasdaq

    11 998,67
    +72,44 (+0,61 %)
     
  • Nikkei 225

    27 782,93
    -100,85 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0909
    +0,0062 (+0,57 %)
     
  • HANG SENG

    20 309,13
    +116,73 (+0,58 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 566,05
    -387,52 (-1,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    607,89
    -11,36 (-1,83 %)
     
  • S&P 500

    4 045,47
    +17,66 (+0,44 %)
     

Éric Zemmour soutient la réforme des retraites du gouvernement

Le fondateur de Reconquête ! affirme d’ailleurs reconnaître son programme dans la réforme du gouvernement.

POLITIQUE - Après Elon Musk, la collection des soutiens embarrassants à la réforme des retraites s’agrandit pour le gouvernement. Invité ce jeudi 9 février sur BFMTV, Éric Zemmour a affirmé qu’il n’aurait aucun mal à apporter sa voix au texte défendu par Élisabeth Borne.

« Je la voterais, d’abord, parce que c’est ma réforme. Parce que moi j’avais dit 64 ans, et j’avais dit un index pour les seniors, pour qu’on ne puisse plus virer les gens entre 55 et 64 ans », a déclaré le fondateur de Reconquête !, citant deux mesures phares du projet porté par le gouvernement.

Éric Zemmour précise néanmoins que son programme était « plus contraignant » sur les seniors que l’actuelle réforme, puisqu’il prévoyait « des amendes aux entreprises qui ne respectent pas cet index ». Pour l’heure, le gouvernement s’est dit ouvert à des « sanctions » pour « corriger les mauvaises pratiques », mais s’en remet aux discussions au Parlement pour compléter son texte.

L’ex-candidat d’extrême droite à l’élection présidentielle reprend d’ailleurs le narratif de l’exécutif, présentant le report de légal de départ à la retraite comme « indispensable » pour sauver le système par répartition.

« Tous nos voisins y viennent, qui sont entre 65 et 67 ans (...) Déjà que la France est le pays développé qui travaille collectivement le moins, nous devons absolument travailler plus longtemps », a développé Éric Zemmour, partageant donc parfaitement l’analyse faite par le gouvernement.

Ce qui, sans surprise, fait réagir chez les opposants à la réforme. « Ce matin, Eric Zemmour et le PDG de Total viennent en appui de la réforme des retraites de Macron. Mais il paraît que c’est une réforme de progrès social et de justice… », a raillé sur Twitter le coordinateur de la France insoumise, Manuel Bompard. « Les soutiens à la réforme des retraites du gouvernement se bousculent sur les plateaux… », a ironisé le président du groupe PS à l’Assemblée, Boris Vallaud.

Lire aussi

Réforme des retraites : La ruse d’Echaniz pour mettre Dussopt face à ses contradictions à l’Assemblée

Sur la réforme des retraites, Aurélien Pradié mis sous pression par les ténors LR

VIDÉO - Manifestation du 7 février : "Il faut que ça vire en mouvement à la Mai 68, sinon ça gagnera pas"