La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    29 100,26
    +124,99 (+0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Éric Bailly, le patient ivoirien de Manchester United

·3 min de lecture

Manchester United affronte le Paris Saint-Germain ce 2 décembre 2020, en phase de groupes de la Ligue des champions. Éric Bailly fera-t-il son apparition au sein de la défense anglaise ? Depuis son arrivée chez les Red Devils en 2016, l’Ivoirien ne s’est jamais totalement imposé. La faute à des blessures, essentiellement.

À 26 ans, Éric Bailly dispute déjà sa cinquième saison avec Manchester United. Mais, depuis son arrivée en Angleterre en juin 2016, l’Ivoirien n’a disputé que près de 90 matches, toutes compétitions confondues, avec les Red Devils. Une statistique qui en dit long sur les difficultés du longiligne défenseur à s’imposer au sein de l’arrière-garde mancunienne.

De bons débuts

Tout a pourtant bien commencé pour le natif de Bingerville. Auréolé de sa victoire à la Coupe d’Afrique des nations 2015 puis d’une saison 2015-2016 solide avec Villarreal, Éric Bailly a été recruté par ManU pour une indemnité avoisinant les 40 millions d’euros. Le champion d’Afrique est à ce moment-là la première recrue de José Mourinho.

« C'est un jeune défenseur central qui a beaucoup de talent, assure alors l’entraîneur portugais. Il a beaucoup progressé et a le potentiel pour devenir l'un des meilleurs à son poste ». Et, de fait, sa première saison (2016-2017) à Manchester United est réussie, l’intéressé étant même élu meilleur joueur du club en août 2016. Il figure également au sein de l’effectif idéal de la Ligue Europa, une coupe d’Europe remportée en mai 2017 par la formation anglaise.

La saison 2017-2018 démarre bien également, Éric Bailly inscrivant son premier but avec Manchester United lors d’un match de Championnat (Premier League) face à Swansea. Mais le 8 novembre 2017, l’ex-pensionnaire de l’Espanyol Barcelone (2011 à 2015) se blesse à une épaule et est absent durant une centaine de jours.

Des blessures à répétition

C’est le début des ennuis pour Éric Bailly. Lors de la saison 2018-2019, ce dernier n’est pas davantage épargné par les pépins. En outre, il perd en partie la confiance de José Mourinho. Lorsque celui-ci est remplacé en mars 2019 par l’ex-attaquant du club Ole Gunnar Solskjaer, l’Ivoirien peut espérer se relancer.

Mais un mois plus tard, une blessure à un genou prive Éric Bailly de la CAN 2019. Puis, une rechute et une opération en juillet 2019 lui font manquer la première partie de saison suivante.

Malgré ces forfaits à répétition, en janvier 2020, l’Éléphant voit son bail prolongé de deux saisons, comme le contrat signé en 2016 le permettait.

Des rumeurs de départ

Toutefois, à force de ne pas jouer, Éric Bailly est devenu nettement moins incontournable chez les Red Devils. Lorsque fin septembre, le défenseur central est enfin à nouveau titularisé, Solskjaer affiche une certaine prudence : « Éric est à nouveau en forme, ce qui est un gros bonus pour nous et j'ai hâte de le voir se développer et jouer plus de matches cette saison parce que nous l'attendions pour ... eh bien, d'abord, être en forme et ensuite jouer plus régulièrement. »

Solskjaer déchante cependant très vite. Quelques jours après un rassemblement avec la sélection ivoirienne, une blessure musculaire est diagnostiquée. La durée d’indisponibilité est évaluée à 3 ou 4 semaines. Les matches défilent dont celui à Paris (victoire 2-1) en Ligue des champions.

Résultat : avant le match retour face au PSG, la presse britannique assure que Manchester United est prêt à renvoyer le joueur à Villarreal dans une transaction impliquant le défenseur espagnol Pau Torres. Simple rumeur sans doute, mais qui en dit long sur la manière dont la carrière d’Éric Bailly piétine.