La bourse ferme dans 7 min
  • CAC 40

    6 693,59
    -12,02 (-0,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 162,43
    -9,74 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 493,44
    -115,90 (-0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,1647
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 781,20
    -3,70 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    54 395,39
    -3 058,20 (-5,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 505,58
    -29,06 (-1,89 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,31
    -2,11 (-2,53 %)
     
  • DAX

    15 493,11
    -29,81 (-0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 196,68
    -26,42 (-0,37 %)
     
  • Nasdaq

    15 165,86
    +44,18 (+0,29 %)
     
  • S&P 500

    4 532,67
    -3,52 (-0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 708,58
    -546,97 (-1,87 %)
     
  • HANG SENG

    26 017,53
    -118,49 (-0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3813
    -0,0012 (-0,09 %)
     

Une équipe russe va tourner le premier film en orbite... avant Tom Cruise

·2 min de lecture

Une actrice et un réalisateur russes viennent de décoller dans une capsule Soyouz pour tourner le premier long métrage en orbite, dans la Station spatiale internationale. Objectif : redonner sa fierté au spatial russe, et devancer le projet de film spatial de Tom Cruise.

La Russie a envoyé mardi 5 octobre une actrice et un réalisateur dans l'espace pour y tourner le premier long-métrage en orbite de l'histoire et marquer des points symboliques face aux concurrents américains après des années de déconvenues..

Après cinq minutes, ils étaient à quelque 150 km d'altitude, et les séparations des différents étages de la fusée se faisaient sans accroc. Selon le plan de vol, l'engin transportant l'équipage doit s'arrimer à la Station spatiale internationale (ISS) lundi à 12H12 GMT. Le réalisateur et l'actrice auront 12 jours pour y tourner un film provisoirement intitulé "Le défi", qui mettra en scène une chirurgienne ayant pour mission de sauver un cosmonaute. Ils reviendront sur Terre le 17 octobre prochain.

Dans un contexte de tensions entre la Russie et les Etats-Unis, cette aventure cinématographique prend des allures de nouvelle course, 60 ans après l'envoi par Moscou du premier homme dans l'espace, Youri Gagarine. L'enjeu pour l'équipe russe est aujourd'hui de devancer un projet de film américain en orbite de Tom Cruise, dont le calendrier n'est pas connu. "C'est un grand plaisir. Pour moi, l'espace est attirant (...), illimité", a déclaré avant le décollage Ioulia Peressild, selon une vidéo diffusée mardi par la chaîne de télévision de l'agence spatiale russe (Roscosmos).

"Triompher de la Nasa"

La mission intervient aussi en pleine ruée vers l'espace, avec la multiplication ces derniers mois des vols de loisir, comme ceux des milliardaires britannique Richard Branson et américain Jeff Bezos. Lundi, une compagnie fondée par ce dernier,

Le secteur spatial russe, qui faisait la fierté de Moscou à l'époque soviétique avec notamment la mise en orbite du premier satellite, du premier animal, du premier homme puis de la première femme, est aujourd'hui miné par les problèmes. Pour Roscosmos, le film doit redorer un blason terni par les scandales de corruption, les pannes en série et la perte du lucratif monopole des vols habités vers l'I[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles