Marchés français ouverture 7 h 58 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2042
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 496,12
    -712,55 (-1,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 273,66
    -25,30 (-1,95 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Épargne retraite : tout savoir sur la gestion par horizon appliquée aux PER

·2 min de lecture

La loi PACTE a bouleversé le paysage de l’épargne retraite en France en regroupant les anciens dispositifs, trop disparates, en un seul : le Plan d’Epargne Retraite (ou PER). Au-delà de cette harmonisation du produit, elle prévoit pour ce nouveau plan l’application par défaut d’une gestion pilotée ou gestion par horizon. Sauf mention contraire et expresse de l’épargnant, les versements sont en effet affectés à ce choix de gestion financière. Le but ? Améliorer le rendement potentiel des PER en privilégiant les placements en actions quand le départ en retraite est lointain avant de les diminuer progressivement à l’approche de la retraite. Il est également censé faciliter la gestion pour l’investisseur, souvent peu à l’aise sur ce sujet, en délégant la gestion et l’allocation financière durant sa carrière au gestionnaire du plan. Mais quelles sont les caractéristiques de cette gestion censée devenir la norme de l’épargne retraite ? Qu’est-ce que la gestion par horizon ? Lors de votre adhésion à un régime d’épargne entreprise ou lors d’un versement, vous devez choisir la gestion financière sur laquelle sera investie votre épargne. Ce choix reste complexe car les possibilités sont multiples : la gestion libre (l‘épargnant choisi lui-même ses fonds), la gestion profilée (qui suit le profil de risque définit par l’assuré, du plus prudent ou plus audacieux) et la gestion par horizon. Jugée plus lisible et plus pertinente pour la constitution d’un complément de retraite, cette dernière a été retenue comme gestion par défaut des nouveaux régimes de retraite supplémentaire, les PER. En effet, ce type de gestion reste simple car elle consiste à déléguer le choix des actifs à un professionnel (le gestionnaire du plan), qui va allouer l’épargne en fonction de votre âge et de la durée qui vous sépare de la retraite. L'objectif est de sécuriser Cliquez ici pour lire la suite