La bourse ferme dans 7 h 40 min

Électricité : le prix de gros a explosé en un an

© SICCOLI PATRICK/SIPA

La hausse est vertigineuse, brutale même à certains égards. Ce vendredi, les prix de gros de l’électricité ont atteint de nouveaux records en France en dépassant les 1 000 euros le mégawattheure (MWh) alors qu’il y a an, ils s’échangeaient seulement à 85 euros/MWh, rappelle l’AFP. Une hausse qui illustre le risque de pénurie pour l’Europe cet hiver mais d’autant plus exceptionnelle qu’il y a encore une semaine, le KWh était affiché à 720 euros. Autre pays fortement touché par ces prix bondissant : l’Allemagne. Si les prix n’ont pas dépassé les 1 000 euros, l’électricité allemande s’échangeait à 850 euros vendredi.

Lire aussi - Première exportatrice d’électricité en Europe, la Norvège envisage d’arrêter ses exportations

La guerre en Ukraine en est la principale cause, avec une réduction et parfois même des suspensions de livraison de gaz russe vers l’Occident. Or, de nombreuses centrales thermiques fonctionnent avec du gaz pour générer de l’électricité. Et comme le gaz est de plus en plus rare, les prix atteignent des sommets. En outre, en France, un peu moins de la moitié des réacteurs nucléaires d’EDF (24 sur 56) fonctionnent. La production d’électricité est donc réduite et cela fait augmenter les cours. Et cette tension s'illustre sur le marché : le mégawattheure d'électricité française s'échange déjà à plus de 1 600 euros pour décembre prochain, un niveau extraordinairement élevé.

Plan de sobriété énergétique

La facture va-t-elle grimper pour les Français ? Non, selon la ...


Lire la suite sur LeJDD