La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 135,26
    +97,42 (+0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Élections régionales: vers un vote en partie en extérieur?

Ivan Valerio
·2 min de lecture

Dans le texte de l’avant-projet de loi de sortie de l’état d’urgence sanitaire, le gouvernement prévoit des mesures permettant la tenue des élections régionales et départementales. Et notamment la possibilité inédite de voter en extérieur.

Le gouvernement prépare la sortie de l'état d'urgence sanitaire. Un projet de loi doit être présenté en Conseil des ministres le 28 avril prochain, permettant d'encadrer la fin de ce régime exceptionnel.

Dans l’avant-projet de loi de sortie de l’état d’urgence sanitaire, dévoilé par le média spécialisé Contexte, le gouvernement prévoit par exemple, sans le citer, le "pass sanitaire", avec la possibilité pour le gouvernement d'imposer à toute personne souhaitant voyager "à destination ou en provenance" de la France la présentation d’un certificat de vaccination, d’un test PCR négatif, ou d’un document attestant d’une contamination antérieure au Covid-19.

Mais ce texte se projette également dans le processus électoral à venir, avec les élections départementales et régionales. Fait inédit: il prévoit la possibilité de voter en extérieur, pour limiter le risque de contamination. "Les opérations de vote peuvent se dérouler soit dans une salle, soit dans le périmètre délimité et sécurisé d’une emprise d’un bâtiment administratif, à condition que le bon déroulement de celles-ci puisse être assuré quelles que soient les conditions météorologiques", explique l’avant-projet de loi. En somme, des tentes risquent d'être installées dans les cours des écoles et des mairies. 

Un débat obligatoire la semaine avant le vote

Par ailleurs, sur ces scrutins, les candidats pourront fournir des documents de propagande électorale électroniques, et un débat devra être organisé dans chaque circonscription par le service public audiovisuel entre les candidats tête de liste ou leur représentant, diffusé la semaine précédant chaque tour de scrutin.

Depuis le début de la crise sanitaire, la France a vecu dix mois sous état d'urgence. Si ce texte en prévoit la sortie, il indique aussi que, "pour répondre à des dégradations localisées de la situation sanitaire", des mesures locales pourront être prises.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :