Marchés français ouverture 7 h 11 min
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1874
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 280,04
    -1 085,32 (-3,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    928,35
    -15,09 (-1,60 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

Élections régionales et départementales : après les bourdes, les promesses d'Adrexo et La Poste

·1 min de lecture

Les nombreux dysfonctionnements dans la distribution de la propagande électorale avant le premier tour des régionales, le 20 juin, sont restés dans la gorge de certains. Les deux prestataires en charge de l'acheminement des professions de foi des candidats et des programmes, Adrexo et La Poste, ont été largement critiqués de toutes parts pour les multiples couacs constatés. Sommées d'être prêtes pour le second tour du scrutin, qui aura lieu le 27 juin, les deux entreprises ont promis, lundi, de renforcer leurs dispositifs afin de ne pas répéter les mêmes erreurs.

Convoquées place Beauvau, les deux entreprises ont subi les remontrances du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, "à la suite des dysfonctionnements inacceptables liés à la qualité de l'acheminement de la propagande électorale du premier tour". Dans un communiqué, le ministre a ainsi rappelé "l'obligation de résultats" pour les deux sociétés, qui avaient remporté l'appel d'offres concernant la distribution des professions de foi des candidats. Il leur a "demandé expressément de garantir que de tels dysfonctionnements ne se reproduisent pas pour le second tour" dimanche prochain, les enjoignant "de prendre toutes les mesures afin de rétablir un service normal".

>> À lire aussi - Élections départementales et régionales : la question du logement cruellement absente

Adrexo, qui couvre la distribution dans 51 départements de 7 régions, a expliqué avoir "rencontré des perturbations en mai" dans la "gestion opérationnelle" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La nouvelle super-arme de l’armée israélienne pour se débarrasser des drones
Grève, mauvaises convocations… les gros couacs du grand oral du bac 2021
Le contrôleur européen s'oppose à la reconnaissance faciale dans les lieux publics
Royaume-Uni : la facture de la ligne TGV HS2 encore plus salée que prévu
Pétrole, potasse… les piliers de l’économie du Belarus dans le collimateur de l’UE !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles