La bourse ferme dans 3 h 6 min

Élections municipales : salariés du privé et agents publics, quels sont vos droits si vous êtes candidats ?

Le premier tour des élections municipales aura lieu dans moins d’un mois, le 15 mars prochain. Et d’ailleurs, c’est ce lundi 2 mars que la campagne électorale officielle démarre, pour s’achever le 14. Si vous êtes candidat et que vous êtes salarié du privé ou bien agent de la fonction publique, connaissez-vous vos droits ? Conditions à respecter pour être éligible, absence pour faire campagne, démarches à réaliser auprès de son employeur… Tour d’horizon de tous les points pratiques à connaître si vous êtes candidat aux élections municipales.

Pour les salariés du privé

Si vous êtes candidat aux élections municipales 2020, que ce soit pour être conseiller municipal, adjoint au maire, voire maire, vous avez certains droits. Et notamment celui de vous absenter pour participer à une campagne. Dans le cas des élections municipales, 10 jours ouvrables d’absence sont autorisés… sous certaines conditions toutefois. Ainsi, le salarié doit prévenir son employeur au moins 24 heures avant le début de chaque absence (d’une demi-journée au minimum). Bon à savoir, “depuis le 29 décembre 2019, ce droit est ouvert quelle que soit la population de la commune où le salarié se porte candidat et non plus seulement réservé aux communes d’au moins 1.000 habitants”, comme le rappelle le site service-public.fr.

À noter que si le salarié ne fait aucune demande particulière, ces 10 jours d’absence ne sont pas rémunérés. En revanche, ils peuvent l’être si le salarié demande de les décompter de ses congés payés, dans la limite des droits qu’il aura acquis à la date du premier tour du scrutin. Dans tous les cas, qu’elles soient rémunérées ou non, ces journées (ou demi-journées) d’absence sont considérées comme du travail effectif. Elles sont donc prises en compte dans le calcul de l’ancienneté et des droits à congés payés du salarié.

>> A lire aussi - Municipales : notre carte de l'évolution des sondages dans les grandes villes

Pour aller plus loin, si le salarié du privé vient à être effectivement élu

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Coronavirus : bientôt 100.000 cas dans le monde, notre carte de l’épidémie en temps réel
Médicaments, remboursements… ce qui change pour votre santé en 2020, les ruptures conventionnelles ont le vent en poupe... Le flash éco du jour
Lancement d'une plateforme de streaming sportif dans 200 pays
Le PSG se lance maintenant dans la vente de voyages
Alerte job de rêve : testez des villas de luxe à travers le monde