Marchés français ouverture 5 h 41 min
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,09 (-1,71 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,88 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 649,64
    -287,57 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    0,9813
    +0,0012 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    19 545,68
    -252,05 (-1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    435,55
    -7,88 (-1,78 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     

Des éléphants de mer ont enquêté sur la plus grande canicule marine jamais enregistrée

Vous connaissez sans doute le « blob », cette cellule géante dotée d'une incroyable capacité d'apprentissage qui fascine la communauté scientifique depuis plusieurs années. Mais le mot « blob » renvoie à un autre phénomène scientifique tout aussi impressionnant : la canicule observée au large de l'océan Pacifique Nord entre 2013 et 2015, qui a eu des conséquences dramatiques sur la faune qui peuple ces zones océaniques.

« Au cours de l'été 2015, deux ans après l'apparition du Blob, seulement 166 baleines à bosse sont revenues dans la baie des Glaciers en Alaska, soit une baisse de 30 % par rapport à 2013. Tous les baleineaux à bosse vus dans la baie des Glaciers cette année-là ont disparu plus tard et sont présumés morts. Et les corps de 28 baleines à bosse et de 17 rorquals communs se sont échoués sur des plages en Alaska et en Colombie-Britannique au Canada », explique un article paru dans la revue Science en janvier 2019.

Une canicule marine désigne un réchauffement anormal et prolongé des eaux. Le « blob » de 2013-2015 représente la plus longue et la plus intense recensée à ce jour. Pour mieux comprendre les tenants de cet événement climatique hors-norme, une équipe de chercheurs américains de l'université de Californie à Santa Cruz (UCSC) a décidé de recourir à des éléphants de mer pour explorer les fonds sous-marins de cette zone.

Les éléphants de mer voyagent dans tout l'océan Pacifique Nord lors des migrations pour rechercher de la nourriture. Ils peuvent plonger à de grandes profondeurs. Les capteurs portés par ces animaux suivent leurs déplacements, enregistrent la température et la salinité, des données océanographiques précieuses. © Galyna Andrushko, Adobe Stock
Les éléphants de mer voyagent dans tout l'océan Pacifique Nord lors des migrations pour rechercher de la nourriture. Ils peuvent plonger à de grandes profondeurs. Les capteurs portés par ces animaux suivent leurs déplacements, enregistrent la température et la salinité, des données océanographiques précieuses. © Galyna Andrushko, Adobe Stock

Les éléphants de mer, plongeurs hors pair

Publiée dans la revue Journal of Geophysical Research: Oceans, l'étude a été réalisée à partir de capteurs enregistrant la profondeur, la température et la salinité de l'eau, afin de suivre les migrations des éléphants de mer de près de 10.000 km à...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura