Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 676,16
    +192,46 (+0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 370,78
    -3,06 (-0,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Éducation : Emmanuel Macron veut former les enseignants « dès l'après-bac »

Emmanuel Macron et Gabriel Attal devant les journalistes lors d'un déplacement pour la pré-rentrée des enseignants dans un lycée professionnel d'Orange (Vaucluse).  - Credit:LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Emmanuel Macron et Gabriel Attal devant les journalistes lors d'un déplacement pour la pré-rentrée des enseignants dans un lycée professionnel d'Orange (Vaucluse). - Credit:LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

Afin de permettre aux jeunes d'être formés plus tôt à ce métier, Emmanuel Macron veut « une formation dès l'après-bac » pour les enseignants. Il a demandé au ministre de l'Éducation Gabriel Attal de travailler sur ce sujet, a-t-il annoncé vendredi.

« Ce que j'ai demandé au ministre, c'est de travailler sur la formation. Ce que nous voulons faire, c'est aussi une formation dès l'après-bac, professionnalisante, plus visible, qui va nous permettre de mieux planifier nos besoins et en quelque sorte de revenir à un système qu'on connaissait par le passé, qui fonctionnait, qui est un peu celui des Écoles normales », a indiqué le chef de l'État à des journalistes lors d'un déplacement pour la pré-rentrée des enseignants dans un lycée professionnel d'Orange (Vaucluse).

« Il faut qu'on puisse permettre à nos jeunes bacheliers et bachelières qui veulent aller vers ce beau métier d'être formés aux savoirs fondamentaux nécessaires au métier d'enseignant dès l'après-bac, d'avoir une formation intégrée, ce qui nous permettra aussi par rapport aux besoins qu'on connaît d'ici trois, quatre, cinq ans d'avoir le bon système de recrutement et pas simplement d'ouvrir des concours année après année », a-t-il ajouté.

« Changer le système de recrutement »

Un peu plus tôt, lors d'une visio-conférence avec des chefs d'établissements de lycées professionnels, le président Macron avait déjà indiqué avoir demandé au ministre de « travailler » à ce dispositif « dans les mois qui viennent [...] Lire la suite