Publicité
Marchés français ouverture 1 h 1 min
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    39 597,43
    -466,36 (-1,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0887
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 529,57
    +111,89 (+0,64 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 168,46
    +540,12 (+0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 392,95
    +62,05 (+4,66 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     

Édouard Philippe visé par une plainte pour "prise illégale d'intérêts" et "détournements de biens"

Eric Fougere/Corbis/Getty Images

Édouard Philippe visé par une plainte pour "prise illégale d'intérêts" et "détournements de biens". L'ancien Premier ministre et maire (Horizons) du Havre est visé par cette plainte, en lien avec une association chargée de l'animation de la Cité numérique de la ville, a-t-on appris vendredi de sources concordantes, confirmant une information du Monde. La plainte visant le possible candidat à la présidentielle 2027 a été déposée jeudi pour favoritisme, prise illégale d'intérêts, concussion et détournement de biens et harcèlement moral, a indiqué à l'AFP Me Christelle Mazza, avocate de l'ancienne directrice générale adjointe de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole.

Le parquet national financier a confirmé à l'AFP avoir reçu cette plainte. Sollicité par l'AFP, l'entourage d'Edouard Philippe n'avait pas réagi dans l'après-midi. Sont également visées dans le document l'adjointe au maire chargée de l'innovation et du numérique Stéphanie de Bazelaire et la directrice générale des services de la communauté urbaine Claire-Sophie Tasias. L'AFP n'avait pu les joindre vendredi. En juillet 2020, Edouard Philippe, président de la communauté urbaine, a signé avec Mme de Bazelaire, en tant cette fois que présidente bénévole de l'association LH French Tech, une convention d'objectifs pluriannuelle pour l'exploitation et l'animation de la Cité numérique du Havre.

Des juristes de la communauté urbaine ont émis des recommandations et alertes sur la situation de conflit d'intérêts dans laquelle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite