La bourse ferme dans 4 h 17 min
  • CAC 40

    6 218,93
    -77,76 (-1,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 980,30
    -39,61 (-0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2055
    +0,0015 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 772,10
    +1,50 (+0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    46 363,33
    -926,83 (-1,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 261,73
    -37,23 (-2,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,72
    +0,34 (+0,54 %)
     
  • DAX

    15 264,90
    -103,49 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 929,73
    -70,35 (-1,00 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    29 100,38
    -584,99 (-1,97 %)
     
  • HANG SENG

    29 135,73
    +29,58 (+0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,3977
    -0,0007 (-0,05 %)
     

En écoute : Rostam, l'ex-Vampire Weekend, revient avec le divin “4runner”

Théo Dubreuil
·1 min de lecture
Rostam ©Olivia Bee
Rostam ©Olivia Bee

Depuis le premier album de Vampire Weekend, dont il a été membre jusqu’en 2016, Rostam Batmanglij a toujours été l’électron libre de la formation new-yorkaise, multipliant les casquettes au sein du groupe et s’autorisant quelques incartades pop aux côtés des Ra Ra Riot, Charli XCX ou encore l’interprète de Call Me Maybe, Carly Rae Jepsen. Ce n'était donc qu'une question de temps avant que Rostam ne tente l’aventure en solo. Après avoir contribué au Blonde de Frank Ocean, au A Seat At The Table de Solange ou encore une large partie du Something To Tell You d’Haim, il a publié en 2017 son premier album Half-Light dont la suite se fait encore attendre.

Après These Kids We Knew, un nouveau single qui taclait notre négligence face à l’urgence climatique, Rostam publie le morceau 4runner, qui s’accompagne de l’annonce d’un nouvel album à paraître le 4 juin prochain : Changephobia. Moins porté sur les grands enjeux contemporains que These Kids We Knew, c’est tout un imaginaire farouchement américain de la ride que convoque 4runner – qui tire lui-même son nom d’un 4x4 Toyota – avec ses guitares réverbérées à l’infini, ses harmonicas et sa mélodie qui invite au road-trip.

>> À lire aussi :

Lire la suite sur lesinrocks.com