La bourse ferme dans 4 h 51 min
  • CAC 40

    7 173,72
    +41,37 (+0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 231,84
    +22,53 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0746
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 892,90
    +8,10 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    21 580,61
    +20,50 (+0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,07
    +9,12 (+1,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,91
    +0,77 (+1,00 %)
     
  • DAX

    15 446,66
    +125,78 (+0,82 %)
     
  • FTSE 100

    7 926,47
    +61,76 (+0,79 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2100
    +0,0048 (+0,40 %)
     

Ils écoulaient de la viande de cheval impropre à la consommation : jusqu'à deux ans de prison ferme

Tiko/Adobe Stock

Des peines allant jusqu'à deux ans de prison ferme ont été prononcées mercredi 11 janvier contre quinze Français, Belges et Néerlandais à Marseille, dans le sud de la France, dans le cadre d'une enquête tentaculaire sur des fraudes à la viande chevaline à travers l'Europe. Installé en Belgique, Jean-Marc Decker, 58 ans, un négociant de chevaux belge comptant parmi les plus importants d'Europe, a été condamné à quatre ans de prison dont deux avec sursis et une amende de 100.000 euros. Il lui est également interdit d'exercer toute activité en lien avec la filière équine pendant cinq ans.

Qualifié par l'accusation d'"élément central" de cette vaste fraude, il avait mené quelque 500 chevaux à l'abattoir municipal d'Alès, dans le Gard (sud de la France), après avoir falsifié leur passeport d'identification ou leur carnet de traitement médicamenteux. Ce dossier a révélé "une organisation structurée", qui a permis d'écouler entre 2010 et 2015 un grand nombre de chevaux pourtant écartés de la chaîne alimentaire, a dénoncé Céline Ballerini, présidente du tribunal correctionnel de Marseille.

Stijn De Visscher, marchand néerlandais de chevaux, placé par le tribunal "à un niveau de responsabilité équivalent à Jean-Marc Decker", a été condamné à la même peine, seule l'amende étant réduite, à 75.000 euros. Gérant de la société Equi'd Sud, grossiste en viande à Alès et fournisseur des boucheries chevalines du sud de la France, Georges Gonzales a écopé lui de quatre ans de prison dont trois ans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraites : la CGT Pétrole appelle à la grève et agite la menace de "l’arrêt des installations de raffinage"
Bonne nouvelle pour les emprunts immobiliers, à quel âge partirez-vous à la retraite ? Le flash éco du jour
Cette entreprise de transport d'élèves handicapés doit régler pour 35.000 euros de PV de stationnement
Egypte : la livre est dévaluée de près de 50% suite à un nouveau prêt du FMI
FFF : Noël Le Graët mis en retrait de la présidence - Suivez notre direct