La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 686,40
    -199,47 (-0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,0512
    +0,0043 (+0,41 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,82
    -626,36 (-3,22 %)
     
  • BTC-EUR

    16 023,79
    -264,30 (-1,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,86
    -7,18 (-1,79 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Écologie: la "violence" des jeunes militants répond à l'absence de radicalité du gouvernement

TRIBUNE- Invasion de chantiers, jets de soupe sur des tableaux... les actions récentes de désobéissance civile pour appeler à l'action contre le réchauffement ont choqué, qualifiées de "radicales", voire "d'écoterrorisme". Mais la "violence" ne fait que répondre à l’absence de "radicalité" de l’action du gouvernement. Il est temps de prendre au sérieux les émotions des prochains propriétaires de la planète, plaide Amandine Lepoutre, présidente de Thinkers & Doers.

Avec quelques dizaines d’années de retard par rapport à l’Angleterre et ses "ecowarriors", le débat commence en France sur les modalités d’action des militants de l’écologie, et plus particulièrement du climat. Violents heurts à Sainte-Soline, ZAD à Notre-Dame des Landes, blocage du périphérique, occupation du centre de Paris par Extinction Rébellion, jets de purée ou de soupe sur des œuvres d’art innocentes

Où s’arrête le militantisme, où commence la terreur ou la violence? Les arguments sont connus: la violence spectaculaire de quelques-uns ne fait que répondre à la violence structurelle de modèles de production et de consommation qui détruisent en toute légalité la nature et l’avenir. Pour reprendre les termes de la tribune de Flora Ghebali dans le JDD le 5 novembre, la violence ne fait que répondre à l’absence de "radicalité" de l’action du gouvernement, pourtant promise, imprudemment, par la Première Ministre Elisabeth Borne. Être radical peut s’entendre de deux manières: soit l’extrémisme moral d’un acte illégal, soit le mode opératoire le plus efficace pour résoudre un problème. Autrement dit, soit la transgression passionnelle, soit l’efficacité rationnelle.

Force symbolique

Jeter de la purée sur un chef-d’œuvre (protégé par une vitre) pourrait allier les deux: transgresser le respect dû au patrimoine, et faire pression sur les gouvernements et chefs d’Etat pour une action raisonnée. Tout ici est calculé: souiller le monde idéal rassemblé sur une toile, à la façon dont l’industrie des énergies fossiles souille la planète, mais de la main de jeunes activistes. La jeunesse dispose en effet d’un monopole moral et physiologique: elle dénonce la dette écologique qu’on lui met sur les épaules, tout en laissant entendre que ce sont les jeunes qui enterreront les vieux, et non l’inverse. Le monde est à eux. Par élimination, ils finiront par avoir raison, car le temps est de leur côté. D’où leur force symbolique. Nous ne faisons que vivre dans un monde que nous leu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi