Marchés français ouverture 5 h 47 min
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 620,36
    +74,18 (+0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,2162
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    29 428,44
    +37,18 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    26 466,14
    -284,50 (-1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    648,30
    +0,97 (+0,15 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

"Sans ça, je ne peux pas travailler" : avec le télétravail, le boom de la fibre optique

·2 min de lecture

Pour les Français en télétravail, il n'est plus question de subir les affres d'une mauvaise connexion. Alors que beaucoup d'entreprises gardent encore leurs salariés chez eux, le nombre de demandes pour faire raccorder son logement à la fibre explose chez les opérateurs.

Petit à petit, les Français tirent les leçons du confinement. Après un été passé loin des tracas, c'est le retour au travail… ou au télétravail pour énormément de salariés. Une adaptation parfois volontaire, parfois subie. Et avec l'épée de Damoclès de la seconde vague toujours au-dessus de nos têtes, le travail à la maison risque de devenir une habitude massive au sein de la population. Mais cette fois, pas question de l'organiser à la va-vite, avec ordinateur qui rame et visioconférences façon chaîne cryptée : les demandes de raccordement à la fibre optique se multiplient en ce moment chez les opérateurs.

Des foyers toujours plus connectés

"Il y a clairement un avant et un après confinement", confirme Thomas Reynaud, directeur général de Free, invité de l'Interview Éco d'Emmanuel Duteil, sur Europe 1. "Dans les jours qui ont suivi le déconfinement, le nombre d'appels pour la fibre optique a explosé dans nos centres. On pensait que cela allait se tarir en juillet et en août mais la tendance s'est, au contraire, accélérée. Aujourd'hui, elle ne cesse d'augmenter", précise-t-il. Une situation exceptionnelle que connaissent tous les opérateurs. Les centres d’appels et les boutiques croulent sous les demandes de raccordement.

Chez Orange, qui a déjà chiffré le phénomène, c’est 50% de plus par rapport à avant le confinement. Pour, Michel Jumeau, directeur exécutif adjoint de l’opérateur, les Français ont gardé les habitude (...)


Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici