Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 673,72
    +164,47 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 386,50
    +55,60 (+4,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

"Ça a tout changé" : comment la maladie de Michel Drucker l’a rapproché de sa femme Dany Saval

COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Michel Drucker a bien cru qu'il ne surmonterait pas la nouvelle opération du cœur qu'il a dû subir en mars 2023. Cinq mois plus tard, dans les colonnes du magazine Gala paru jeudi 24 août, le célèbre animateur s'est confié sur sa longue convalescence, accompagné de son épouse, Dany Saval. C'est dans sa propriété d'Eygalières, en Provence, que le couple a passé de nombreux mois en attendant que le présentateur vedette de France Télévisions retrouve la forme. Un lieu qui a permis aux amoureux de se retrouver et d'agrandir leur complicité. "Eygalières, c'est notre paradis", a déclaré dans un premier temps Dany Saval. C'est au cœur de cette propriété qu'elle a pu réaliser son rêve, grâce à son mari : recueillir de nombreux animaux avec son association LI-ZA. "Tous les soirs, vers 18h30, j'ai l'habitude d'aller donner des gâteries à nos pensionnaires. Eh bien, cette année, Michel m'accompagnait chaque fois, il adorait ça." Avant, l'animateur ne prenait jamais le temps de partager la passion de sa femme. Mais il s'est finalement rendu compte que ça lui faisait beaucoup de bien.

"C'est apaisant de regarder les animaux", a-t-il ainsi confié. Mais il n'a pas seulement découvert les animaux durant sa convalescence, il a également fait la connaissance de tous les endroits cachés et somptueux de sa maison. "J'ai pris le temps de parcourir cette propriété, de regarder autour de moi la nature, les arbres. Pour la Toussaint, on a déjà prévu de revenir huit jours pour ramasser les olives. Ma maladie, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite