La bourse ferme dans 1 h 34 min
  • CAC 40

    6 526,86
    -30,54 (-0,47 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 749,87
    -27,51 (-0,73 %)
     
  • Dow Jones

    33 725,46
    -273,58 (-0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,0061
    -0,0030 (-0,30 %)
     
  • Gold future

    1 765,10
    -6,10 (-0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    21 320,84
    -2 213,04 (-9,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    508,25
    -33,35 (-6,16 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,61
    +0,11 (+0,12 %)
     
  • DAX

    13 614,56
    -82,85 (-0,60 %)
     
  • FTSE 100

    7 571,34
    +29,49 (+0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 750,27
    -215,07 (-1,66 %)
     
  • S&P 500

    4 236,35
    -47,39 (-1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,81 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1828
    -0,0105 (-0,88 %)
     

«Ça m'a bien refroidi» : les prix des billets d'avion mettent à mal les vacances des Français

© RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Les prix des billets d'avion s'envolent ces dernières semaines. Également touchées par l'inflation, les compagnies aériennes n'hésitent pas à augmenter leurs tarifs. Des prix en hausse de 19% en mai 2022 par rapport à la même période en 2021, qui ne permettent plus à certains Français de partir loin pour la période estivale.

Boostés par l’inflation, les prix des billets d’avions sont repartis à la hausse ces dernières semaines. Et ils atteignent un pic en cette période estivale, même pour des destinations européennes généralement plus accessibles. Lors du début de l'organisation de son voyage au Portugal, Juliette, étudiante, s'est retrouvée confrontée à l'explosion du prix du billet. Malgré une réservation trois mois à l'avance sur la date de son départ, l'aller-retour coûtait plus de 300 euros minimun, selon les différentes compagnies aériennes.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici

Plan B

Un tarif trop élevé pour son budget étudiant qui a du trouver un plan B. "La seule alternative qu'on ait trouvée, c'était de partir du Luxembourg. Et donc, on a pris un bus pour aller au Luxembourg et prendre notre avion là-bas", explique-t-elle. La jeune étudiante aura fait près de cinq heures de bus pour rejoindre le Luxembourg. Un trajet plus long que si elle était partie depuis la France vers le Portugal, mais qui lui permet de réaliser de très grosses économies.

"On en a eu pour 40 euros de billet par personne pour un aller-retour depuis la bas et il faut ajouter les 20 euros de bus. Donc, c'est beaucoup moins que les 300 euros demandés au départ de Paris", s'amuse-t-elle.

Les destinations européennes prisées

Pour d'autres, l’avion cet été ne fait plus parti de leurs options pour se déplacer. Baptiste, jeune diplômé, rêvait d’un voyage au Kenya pour fêter la fin de...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Un hôtel volant futuriste à propulsion nucléaire pourrait bientôt voir le jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles