Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 916,54
    -153,05 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    17 009,12
    +88,33 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    38 855,37
    -44,65 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0883
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    18 821,16
    -6,19 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 758,85
    -1 776,65 (-2,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 478,85
    -17,61 (-1,18 %)
     
  • S&P 500

    5 309,07
    +4,35 (+0,08 %)
     

À Versailles, Macron et Musk attendus par des casserolades avant « Choose France »

POLITIQUE - « Un rendez-vous incontournable » pour l’Élysée que ces manifestants n’ont pas manqué. Environ 150 à 200 personnes ont manifesté ce lundi 15 mai aux abords du château de Versailles pour protester contre la réforme des retraites, alors qu’Emmanuel Macron participe à l’évènement « Choose France », qui réunit plus de 200 patrons étrangers, dont Elon Musk. Ce lundi matin, le chef de l’État a reçu le milliardaire américain, patron de Tesla, SpaceX et actionnaire majoritaire de Twitter.

Rassemblés à la mi-journée sur le parvis de la gare Versailles-Chantiers, les manifestants étaient issus de la CGT, FO, SUD ou encore de syndicats étudiants des Yvelines. La CGT des Yvelines avait lancé un appel à un tel rassemblement « pour exiger l’abrogation » de la réforme des retraites.

Entre les casserolades et les sifflets, les manifestants scandaient « Macron démission ! », « Emmanuel Macron président des patrons » ou encore « On est là », comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article.

Un périmètre d’exclusion

« Ça fait 4 mois qu’on se bagarre contre la réforme des retraites, là aujourd’hui notre cher président, avec les représentants du Medef, est au château de Versailles donc on va essayer d’aller leur faire un petit coucou », a déclaré Arnaud Thuon, délégué syndical CGT cheminot de Versailles, promettant de « continuer à faire du bruit pour se faire entendre ».

PUBLICITÉ

Face à un lourd dispositif des forces de l’ordre, les manifestants ont néanmoins été tenus à distance du château. Un périmètre d’exclusion d’environ 500 mètres autour du château a été mis en place.

La sixième édition du sommet « Choose France » organisée au château de Versailles vise à attirer les investissements étrangers dans le pays. Emmanuel Macron s’apprête à annoncer une moisson record de projets pour un total 13 milliards d’euros.

À voir également sur Le HuffPost :

Guerre en Ukraine: Poutine n’a pas aimé cette remarque de Macron sur sa relation avec la Chine

Pour « sauver C’est encore nous » sur France Inter, une pétition réunit 50 000 signatures