La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    41 875,48
    -9 046,42 (-17,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

À la rencontre de Hugo Alvarado, geek devenu scout pour la sélection du Salvador

·1 min de lecture

Tu as lancé ton site internet spécialisé sur les joueurs d'origine salvadorienne en 2010, quel événement t'a fait franchir ce cap ?
La frustration a été mon principal moteur. J'en avais marre de voir ma sélection nationale perdre régulièrement, je voulais la rendre compétitive ! Je me suis demandé comment faire et je me suis souvenu d'Arturo Álvarez, un joueur mi-américain mi-salvadorien jouant pour le San Jose Earthquakes et qui a représenté les États-Unis des U17 jusqu'à la sélection olympique. En 2009, il décide de choisir le Salvador et comme la FIFA venait de retirer la limite d'âge pour le changement de nationalité sportive (avant, il fallait avoir moins de 21 ans, NDLR), Arturo a pu rejoindre la Selecta. Derrière, j'ai vu que d'autres joueurs voulaient en faire de même, donc je me suis dit qu'il y avait un filon à exploiter.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles